Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/12/2007

Mourir d'effroi

Des chevaux de bois
Trottent dans sa tête
S'y bousculent
Et trébuchent parfois
Pitoyable manège

Son coeur est en deuil
Mais la ville est en fête

Il se noie dans les étoiles
Qui éclairent sa nuit
Comme des trous dans un voile
La lune lui sourit

Sa pensée devient brumeuse
Il s'écroule dans la neige
Son corps se raidit
La peur l'envahit
On craint qu'il ne meure d'effroi


© Jacques Herman - 2007

07:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.