Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/01/2008

Cheminées d'usine

Sans destination
Il n'est pas de destinée

Fallacieuse prédication
D'un dimanche matin
Triste et brumeux
De décembre
Dans cette chapelle
Humide et malodorante
Comme un pot de chambre
Mal vidé

On peut prétendre tout aussi bien
Qu'il n'est pas non plus
De cheminée sans maison
Peut-être à l'exception
De ces hautes tours de briques rouges
Qui ponctuent les charbonnages
Et veillent sur les corons

Ô vous filles des trottoirs
Qui arpentez les rues des mines
Mes sœurs bien-aimées
C'est à vous qu'il appartient
De partager le gai savoir
A ceux qui prêchent n'importent quoi
Tant qu'ils ne sont pas
Amidonnés de désespoir
Ou dépités
Par une misère
Plus grande que leur foi


© Jacques Herman - 2008

12:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

la vie est trop précieuse pour qu'on s'en détourne, pour qu'on la préfère à de fumeuses croyances, qui ignorent l'humaine condition.

Écrit par : lecouret | 06/01/2008

Les commentaires sont fermés.