Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/03/2008

L'ombre bleutée du temps perdu

Je tiens entre les mains

Une lettre de deuil

Bordée de violet

 

Passent dans le jardin

Une femme nue à la peau nacrée

Un curé en soutane lisant son bréviaire

Un porc

Une truie

Et sautant à la corde

Le sosie d'Apollinaire

Que la nature est belle

Que la nature est belle

Et qu'elle est douce la lumière

En ce jour de printemps

Mais voici que soudain

On frappe à la porte

Le silence et le charme s'en trouvent rompus

Qui va là

Dis-je débordant

De crainte et d'inquiétude

Une voix de fausset caquetante cassée

Répond je ne suis

Que l'ombre bleutée

Du temps perdu

© Jacques Herman - 2008

10:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

"l'ombre bleutée
Du temps perdu",
mais que perdure le temps des beaux mots.

Écrit par : lecouret | 08/03/2008

Les commentaires sont fermés.