Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/06/2008

Distorsion du temps

Les heures s’allongent en moi

 

Comme un bouquet d’impatiences

 

De désespoirs du peintre

 

De roses à des orties mêlées

 

Fleurs bleu foncé

 

Gris pale

 

Fleurs noires

 

Brûlures dérisoires

 

Des amours enflammées

 

Jusqu’à la calcination

 

De nos derniers étés

 

Qui descendaient du ciel

 

Comme ces saisons joyeuses

 

Qui goûtent un peu le miel

 

Mais qui nous ont brûlés

 

 

 

Oui le temps passe ainsi

 

Que ces gros cailloux

 

Pleins d’ardeur dans la chute

 

Qui risquent à chaque coup

 

De bloquer le sablier

 

Quand notre cœur

 

Déjà peu sûr culbute

 

 

Ô que de longues heures

 

Nous passons à rêver

 

En couleurs arc-en-ciel

 

Instants bloqués en nous

 

En nos cœurs lacérés

 

Tandis que tournent

 

Tournent

 

Inlassablement

 

Sur un fond de silence

 

Aux reflets orangés

 

Les aiguilles de l’horloge

 

Artificielle

 

Du temps

 

Que nous avons déjà perdu d’avance

 

 

 

© Jacques Herman - 2008

 

14:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.