Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/10/2008

Arbres mutilés

La pluie vient trouer
La surface de l’eau
Un enfant derrière moi
Me dit
Que l’étang ressemble
À s’y méprendre
Au bouillon qui frémit

De arbres mutilés
La guerre est passée par ici
Ne peuvent éviter
De s’y voir refléter

Ils attendent patiemment
Toutes branches dressées
La compassion qui sourd
De l’épaisseur des nuits


Jacques Herman - 2008

10:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

conscience d'une inconscience morbide,
la mort est forte...

Écrit par : lecouret | 06/10/2008

Les commentaires sont fermés.