Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/02/2009

Autobus

Je n’ai pas vu l’autobus

Au moment de traverser

Le boulevard encombré

 

Je suis mort de n’avoir pas

Pu supporter son poids

 

Celui de la terre

Au-dessus de moi

Quoique lourd

Lui aussi

Me paraît plus léger

Mais à parler franc

Il me laisse assez froid

Ce n’est pas étonnant

 

 

Jacques Herman

2008

17:11 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

la vie tient à un fil qui rompt à la moindre occasion...
il vaut mieux choisir son occasion...

Écrit par : lecouret | 15/02/2009

Les commentaires sont fermés.