Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/02/2010

Désoeuvrement

Le front à la lucarne

Il dénombre les arbres

Sombres de la forêt

Voisine mais se trompe

Sans cesse et recommence

Comme on égrène

Un chapelet

Des passants qui

Comme lui

Débordent de

Désoeuvrement

Le saluent souvent

D’un geste amical

Alors sans hésiter

Frémissant d’espérance

Et de curiosité

Il écarte les rideaux

Ouvre la fenêtre

Et troue le silence

Comment va le petit

Le maire est  malade

A ce que l’on dit

Bien de gens sont partis

Aux Maldives ou ailleurs

C’est fou ce qu’il

Fait froid ce matin

Le temps se remplit

D’instants essentiels

Qui abrègent les heures

Mais ne signifient rien

Jacques Herman

2009

23:22 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.