Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/03/2011

Loin des écailles irisées

Loin des écailles irisées

Loin du mucus des daurades

Des pagres

Des anchois

Loin du fucus vésiculeux

Loin des relents de minque

Qui rendent nauséeux

Il demeure plongé

Dans le silence profond

De la plage déserte

Et dénombre dans le sable

Les couteaux

Les bivalves

Et les étoiles de mer

Il y a fort à parier

Se dit-il

Que le ciel demain

Sera lourd et gras

Comme le bouillon

Où l’aile de raie frémit

Et comme le beurre

Qui brunit

Dans le poêlon

Jacques Herman

2010


17:42 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

j'aime beaucoup ce poème dense de saveurs épaisses
qui donnent au ciel sa lourdeur et son gras

très visuel :)

Écrit par : muriele | 14/03/2011

Les commentaires sont fermés.