Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/11/2010

Des dormeurs qui montent la garde

Des dormeurs qui montent la garde, debout, noyés dans l’immensité des rêves dont se nourrissent les nuits. Des dormeurs dont on se demande - à juste titre – s’ils respirent encore. Dame ! un passant vient de lancer le bruit qu’ils sont morts. Je m’approche de l’un d’eux. Je rassure à voix basse mes voisins : « celui-ci est vivant ! ». Je m’approche alors du second. Il a ce visage diaphane de la Venise matinale, les yeux cernés d’une ombre bleutée que souligne la noirceur des cils et des sourcils. Je tends l’oreille, je guette un souffle, même ténu, qui sortirait de ses narines. « Celui-là dort pour de bon », dis-je à ceux qui m’entouraient. Mais, tandis que je parlais, je vis les doigts de sa main droite gantée de coton blanc, qui s’agitaient si doucement qu’on eût pu croire avoir mal vu.

 

J’esquissai, je crois, sans autre raison qu’un léger frisson qui me parcourait l’échine, l’amorce d’un mouvement de recul.

 

Une femme énorme dont le corsage menaçait de craquer, s’approcha de moi, me tendit un flacon en verre opaque, soigneusement étiqueté. Sans instruction de sa part, je déchiffrai seul dans mon coin ces lettres calligraphiées d’un autre âge, trecées à l’encre sépia : « Peyotl, la plante qui fait les yeux émerveillés ». La femme disparut.

 

Dans les secondes qui suivirent les tois coups de quinze heures, les deux gardes se réveillèrent en s’étirant, puis deux autres soldats qui portaient une pelure à l’identique s’approchèrent pour les remplacer.

 

 

Jacques Herman

2010

 

 

13:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Voici encore un très bon texte avec une représentation très forte de l’absurdité du monde. C’est du Jacques Herman et on ne s’en lasse pas, mais attention à l’ivresse peyotlique !

Écrit par : M.Z. | 22/11/2010

Les commentaires sont fermés.