Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/02/2011

Et si nous quittions

Et si nous quittions

Les lieux de mémoire

Déserts

Inhabités

Inhospitaliers

 

Et si nous nous attachions

La ceinture bouclée

Aux nuages en errance

Et qu’à leur oreille

Nous leur murmurions

De secrètes destinations

 

Sans doute nous conduiraient-ils

En des coins incertains

Fleuris comme

Des balcons allemands

Et nourris de silence

Où nous tisonnerions

Les cendres de l’amour

Dans des ornières profondes

Creusées par le temps

 

Foin de gloire

Et de reconnaissance

Foin de lucre

Et foin des souffrances

Que jusqu’à ce jour

Imbus de nous-mêmes

Nous véhiculions

 

 

Jacques Herman

2010

 

23:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Quel manifique poème ! Le ton y est donné depuis le titre :
Et si nous quittions
Après, vient tout ce qui ne se dévoilera à nous que si nous remplissions la première condition.

Écrit par : Maria Zaki | 17/02/2011

Pardon ! je voulais écrire : Quel magnifique poème !
Bien amicalement.

Écrit par : Maria Zaki | 17/02/2011

que ne donnerais-je pour avoir écrit la 2ème strophe!!!!!!

Écrit par : denhall | 18/02/2011

Les commentaires sont fermés.