Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/03/2011

Propos inhabités

Il n'y a rien

Jamais rien

A voir à l'horizon

Sinon des lignes épaisses

S'amincissant parfois

Dans la brume ou le brouillard

 

Quand le soleil brille

En plein coeur de l'été

Il arrive que

L'on puisse distinguer

Ce qui d'ici ressemble à du feuillage

Entrecoupé de toits

Grisâtres isolés

Mais aucune forme ne peut

Prétendre à la certitude

 

La lecture de l'horizon

Par nature est plurielle

Comme l'est aussi celle

Des propos inhabités

 

 

Jacques Herman

2010

 

11:24 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonsoir Jacques

j'ai aimé ma lecture en ce poème où les propos sont inhabités.
amitié
Danielle

Écrit par : Danielle | 15/03/2011

Les commentaires sont fermés.