Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/03/2011

Des soleils nouveaux

A pleines mains

Tu saisis l’aimance

Et tu t’en voiles

Pour franchir le seuil

Des zones mystérieuses

Aux limites du vent

 

Tu prends alors le temps

De creuser une fosse

Dans la terre argileuse

 

Puis tu la remplis

De l’imposant silence

Des heures passées

Ensemble dans

La fulgurance

Du soleil d’été

 

Et sans que personne

Hors de nous le sache

La lumière se cache

Pour toujours dans

L’obscurité

 

Ô nuits bienheureuses

Dépourvues d’étoiles

Des soleils nouveaux

Viennent de se lever

 

 

Jacques Herman

2010

 

 

09:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J’aime beaucoup ce poème, il accompagne le flux de ma propre pensée…

Écrit par : Maria Zaki | 20/03/2011

Les commentaires sont fermés.