Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2011

Les oubliées du Rhône

C’est un chantier brûlant d’indécence

Où des filles nues se vendent

Contre trois pas de danse

Dans la clarté lunaire

 

Le long du Rhône

Aux heures tardives

On éteint  les lampadaires

Et la musique de nuit

Résonne comme

Un jeu d’accordéon pourri

 

D’une poche un client

Sort quelques billets

 

Conduis-moi supplie-t-il

Du côté de Cythère

A la catin docile

Comme s’il pouvait lui plaire

 

Elle le déshabille

Puis l’entraîne avec elle

Jusqu’au Bouveret

A la jonction du fleuve

Et des eaux du Léman

 

Sous le ciel étoilé

Les prostituées

Sans le savoir

Se déifient

 

Malheur à qui se rirait

De ces belles de nuit

Travailleuses du Rhône

Que les Tartuffe fuient

Et que l’histoire à l’évidence

Depuis l’aube des temps

Par pudeur

Ou par ignorance

Ne retiendra jamais

 

 

Jacques Herman

2010

18:17 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

« Ce qui fait et fera toujours de ce monde une vallée de larmes, c’est l’insatiable cupidité et l’indomptable orgueil des hommes. » Voltaire.
Amitiés.

Écrit par : Maria Zaki | 07/04/2011

Les commentaires sont fermés.