Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/05/2011

Parler

Parler pour faire parler

Se taire pour obtenir

Un moment de silence

Prier pour maintenir

En soi la vibrante présence

De l'esprit qui délire

Et frénétiquement

S'accroche à tout ce qui passe

L'amour

Les joies

Les heures claires ou pourries

Qu'emporte le vent

 

Laisser filer le temps

Comme dans le ciel

Les grands oiseaux blancs

Qui ne laissent leur trace

Sur nos rétines qu'un bref instant

 

Mourir pour donner suite

A la vie ici-bas

Sous un aspect qu'à ce jour

Nous ne connaissons pas

Mais que tu imagines

Quand assis près du feu

Tu observe les flammes

Qui dansent

Qui s'entortillent

Et qui évoquent le jeu

Parfois cruel des séductions

 

 

Jacques Herman

2010

 

12:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

ce texte est tellement vrai; merci à vous

Écrit par : claudine | 31/05/2011

C'est sympa, Claudine, Monique, Den, Thierry, Maria, de vous manifester par vos gentils messages! Amitiés. Jacques.

Écrit par : Jacques Herman | 31/05/2011

Les commentaires sont fermés.