Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/09/2011

J'aurais pu lui dire

J'aurais pu lui dire

Combien je l'aimais

Combien elle comptait

Pour nous qui ne pouvions

Passer un jour sans elle

Et qui furtivement

Parfois la caressions

Quand elle s'allongeait

Lascive à nos côtés

Souvent encore

Nous pensons à elle

Quand nous entendons

Un chien aboyer

Jacques Herman

2011

09:26 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

j'aime beaucoup ce qui affleure là sous les mots

Écrit par : Murièle | 14/09/2011

Les commentaires sont fermés.