Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/12/2011

Elle s'accroche

Elle s'accroche désespérément

Aux aiguilles du pin

Qui refusent de tomber

Aux feuilles mortes

Que le vent

Voudrait emporter

 

Elle s'accroche à ton rire

Aux fleurs minuscules

Que le printemps fait naître

A la candeur

Des terres enneigées

 

Aux empreintes laissées

Dans la boue par le chien

Qui rentre en boitant

Dans la cour du voisin

 

Aux franges de la nuit

Qui vient de tomber

 

 

Jacques Herman

2011


17:36 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

29/12/2011

Lettre à un ami

Ne cherche pas à savoir pourquoi

C'est ton destin d'entendre le chant

Des chaînes rouillées

Contre le portail

Des feuilles que ton pied 

Inéluctablement écrase

Et des voix que la nuit

Te balance le vent

 

Ne cherche pas à savoir pourquoi

Les troupeaux paissent dans le pré carré

La ville le jour semble exténuée

Par les bruits imbéciles

 

Respire le souffle

Qui plane sur les champs

Ne te mesure qu'à l'aune

De tes rêves légers

Ne te fie qu'aux frissons

Magiques et inutiles

De la voûte étoilée

 

 

Jacques Herman

2011


17:32 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

27/12/2011

Elle se pique le doigt

Elle se pique le doigt

Une goutte de sang

Perle 

Dodue 

Luisante

Comme une laque fraîche

 

La main droite a lâché

Le fil et l'aiguille 

 

Elle enlève le dé

Tache de rouge 

Le tissu délicat

Se lève en maugréant

Bouscule le chat

 

La porte de la chambre

Claque à cause du vent

 

 

Jacques Herman

2011

11:41 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

25/12/2011

Seule sur le peer

Je salue le vent

Qui transforme le sable

En lames acérées

 

Je salue les dunes

Qu’il a formées

Au fil du temps

 

Je salue dans le ciel

Le dernier cerf-volant

Que l’on distingue à peine

Entre chien et loup

 

Je salue la plage

Les étoiles de mer

Les brise-lames

L’écume 

Des vagues premières

 

Je salue les nuages

Et la pelle 

Et le râteau

Et le ballon jaune 

Qu’un enfant a perdus

 

Je salue les étoiles à venir

Et la jeune fille nue

Seule sur le peer

Que la brume du soir

Doucement estompe

 

Je salue la digue

Et ses hauts lampadaires

 

Je salue le cycliste

Qui roule sans lumière

Et le fox terrier

Et les chats errants

 

Je salue les odeurs d’algues

Et la mer qui dort

En ronflant

 

 

Jacques Herman

2011


13:50 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

23/12/2011

Quand les ruines s'effondreront

Quand les ruines s'effondrent

Une vapeur surgit

Du passé naguère

Débordant de vie

 

Une voix surgit

Criant qu'en ce jour

Tout n'est plus que poussière

 

Mais nous rebâtirons

Dit quelqu'un tapi

Dans l'ombre du temps

Paroles confuses

D'un architecte qui

Ne bâtit que sans plans

 

Nous regardons le monde

Les yeux grands ouverts

Nous écoutons parler

Les rois de l'éphémère

Et la tête penchée

Vers le sol nourricier

Nous pleurons longtemps

 

 

Jacques Herman

2011

 

00:42 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

19/12/2011

Landau d'enfance

Pousse le landau 

De ton enfance très loin

Qu’en un seul tour de main

Tout s’efface en silence

 

Tire le rideau

De la scène et ne dis rien

La salle d’ailleurs

Déborde d’indifférence

 

Reprends ton chapeau

Ton écharpe de laine

Et regarde le ciel

Qu’enflamme déjà

Le soleil couchant

 

 

Jacques Herman

2011

 

00:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

17/12/2011

En fin d'écriture

Chacun des mots

Dont les fibres s’accrochent

Au papier délavé

Jauni

Malodorant

D’un vieux cahier d’école

S’agite 

S’excite

Exécute des cabrioles

Pour se faire remarquer

 

 

En fin d’écriture

On range la plume

On ferme l’encrier

On tente de rejoindre

Le monde des vivants

Qui tremble toujours un peu

Les jours où le vent

Sèche trop brusquement

Les larmes sur les joues

Puis s’infiltre dans l’âme

Et la triture

Et la secoue

 

 

 

 

22:07 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/12/2011

Quand elle quitte son lit

Surgie de la plus haute

Des longues cheminées 

Et s'étirant comme un chat 

Qui daigne se réveiller

La fumée se déroule 

Sur le ciel au couchant

 

De la pointe du doigt

L'enfant veut la fixer

Mais la force de ses désirs

N'y suffit pas

 

Il imagine alors 

Des profils de chevaux
De fantômes

De sorcières

Des rats

Et des chauves-souris

Nés des lèvres moussues

De son imagination

Qui déborde 

Comme l'eau de la rivière

Quand elle quitte son lit

 

 

Jacques Herman

2011

 

19:16 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

13/12/2011

Comme un détenu

Dans la corbeille de fruits 

Fraîchement cueillis

Une mouche

Lentement se promène

Dans le velours

D'une pêche rosée

Puis s'arrête soudain 

Comme tétanisée

 

L'ombre de ma main

Semble la troubler

 

Elle se décide enfin

A quitter les lieux

Se poser sur la vitre

De la fenêtre fermée

 

Elle avance

Recule

Tourne en rond

Comme un détenu

Dans la cellule

De sa prison

 

 

Jacques Herman

2011

 

19:09 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

11/12/2011

Noms de chiens

Rikiki

Balzac

Boulmiche

Ou Tarentule

 

Copernic

Titange

Loupiote

Ou Capsule

 

Qu’on le veuille ou non

Souvent nous donnons

A nos chiens des noms

Plutôt ridicules

 

 

Jacques Herman

2011

08:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)