Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/05/2012

Marrakech

Seize heures trente à Marrakech

Ce mardi trois janvier

 

De la montagne

Qui lui est dédiée

Atlas à ce que l’on dit

Va  bientôt débouler

Les cheveux au vent

 

Il s’arrêtera

Dans une venelle

Près de la place

Jemâa el Fna

 

Sur la façade 

D’une maison

De la ruelle on fixera

Rappelant à jamais

L’épisode insensé

Inattendu

Inespéré

De l’un des Titans

Une pierre gravée

Sur laquelle on lira

Cette étrange mention

 

C’est en ce lieu

Qu’Atlas s’arrêta

Pour humer l’air

De la médina

 

 

 

Jacques Herman

2012

 

14:41 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Très beau poème sur une très belle ville !
Marrakech inspire les poètes et les montagnes de l'Atlas veille sur le mythe.
Amitiés.

Écrit par : Maria Zaki | 04/05/2012

Les commentaires sont fermés.