Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/05/2012

Myrtille

Dans les yeux de Myrtille

Que de poussières 

Que de poussières

Rien à vrai dire qui ne scintille

Mais des cendres d’amours

Depuis longtemps refroidies

Et sur son corps

Que le vent dénude

Des relents de terre humide

Et des effluves de mort

 

Ses lèvres blanchies

N’articuleront plus

Jamais aucun mot

 

Au plus près de ses pieds

Je dépose des fleurs

Un brin défraîchies

 

 

Jacques Herman

2012

 

15:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.