Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2012

Un instant de bonheur

La ville a disparu

Dans l’automne enrhumé

On n’aperçoit guère

Que l’avant-plan des arbres

A demi dévêtus 

Et l’oreille attentive

N’entend même plus

Que des sons étouffés

Comme des avertisseurs

De la mort annoncée

Que va chanter l’hiver

 

Viens à mes côtés

T’asseoir à la fenêtre

Ouverte sur les cris

D’un vol de corbeaux

 

Comme nous n’avons ce soir

Plus rien à espérer

Laissons filer les heures

Sans dire un seul mot

Un instant de bonheur

Ne sera pas de trop

 

 

Jacques Herman

2012

 

16:13 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2012

Dans le petit ru bleu

Dans le petit ru bleu

Qui blanchit avec l’âge

Nous nous battions tous deux

Armés jusqu’aux dents

Fous de sourde colère

Et prêts à en découdre

Pour mettre à mort le temps

 

Mais nous fûmes vaincus

Comme tous les enfants

Par Saturne moqueur

Qui ne cesse jamais

Chaque jour à chaque heure

De rire à leurs dépens

 

 

 

Jacques Herman

2012

 

18:21 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

20/11/2012

Harangue

Le dimanche est tombé

Du calendrier

Comme une masse confuse

De tons emmêlés

 

Couleurs fracassées

Vert émeraude

Jaune de Naples

Et rouge foncé

 

Le dimanche est tombé

Comme un ange fragile

Dont les ailes se sont

Désarticulées

 

Le ciel déverse

Sur les débris

De la pluie à grands seaux

 

Le ministre du culte

Du haut de la chaire

Supplie les fidèles

De se mobiliser

 

L'heure est venue

Dit-il gravement

Pour ensemble à présent

Recoller les morceaux

 

 

Jacques Herman

2012

 

 

 

08:39 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

16/11/2012

Tu me glisses à l'oreille

Nous voilà donc assis

Côte à côte sur un banc

Le regard fixé

Sur l’herbe qui s’étend

Jusqu’au muret du fond

Du jardin de l’asile

 

La pluie imbécile

Menace de tomber

Et nous savons tous deux

Qu’à peine caché

Derrière la porte

Le vieil infirmier

Nous épie en fumant

 

Tu me glisses à l’oreille

Que nous avons le temps

Que rien vraiment ne presse

Mais qu’il nous faut reprendre

A zéro le décompte

Des fleurs

Des cailloux

Des nuages

Des moineaux

Dans le feuillage

Sans nous tromper

Comme les jours précédents

 

 

Jacques Herman

2012

 

08:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2012

Comme un sou d'argent

Le temps s’étire

Comme au réveil un chat

Jusqu’au risque de

La déchirure

Quand l’heure sonne claire

Et brille

Comme un sou d’argent

 

A moins qu’il n’arrive

Au point de rupture 

Et ne vole en éclats

Et retombe en poussière

Quand l’heure sonne sombre

Au-dedans de nos terres

En traînant son ombre

 

Plaise alors aux

Relais de mémoire

De tout emporter

De l’autre côté 

Du rideau lourd

Du Jugement

 

 

Jacques Herman

2012

23:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

02/11/2012

J'ai vu ton ombre

J’ai vu ton ombre

Et ton étoile

Et tes cheveux longs

Qui touchent terre

Et tes yeux marrons

 

J’ai vu tes flèches

Dans un carquois

Ton arc en titane

Accroché à ton bras

Et la biche aux abois

Qui sentait venir

Le danger du soir

 

J’ai vu du ciel

Tomber des poussières

Dorées qui te nimbaient

Tes lèvres nacrées

Tes seins recouverts

D’un léger duvet rose

Que des mains immenses

Surgies du désert

Chaque matin

Doucement déposent

Sur ton corps en silence

 

Ne me dis rien

J’ai tout compris

Le moindre mot

Qui dénature

L’ardeur 

L’odeur

Ou la couleur

Du sable tue

Comme une lame 

De couteau

 

 

Jacques Herman

2012

 

00:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)