Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/03/2013

Tout ce qui brillait

Tout ce qui brillait

De mille feux soudain

Au milieu de la nuit

S’est éteint

 

On étouffe 

A dit quelqu’un

L’obscurité me fait peur

 

C’est le châtiment 

S’est exclamé

Un prophète de malheur

 

Une panne ordinaire

Un incident vulgaire

A déclaré 

Péremptoirement

Une mienne voisine

Jamais encline

A douter

 

La jeune fille aveugle

Accrochée à mon bras

A peine s’étonna

Que l’on ne vît plus rien

 

 

Jacques Herman

2013

 

11:16 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Un très beau poème avec une chute qui ne laisse pas indifférent, ne dit-on pas que l'aveugle possède sa propre lumière !
Amitiés.

Écrit par : Maria zaki | 23/03/2013

Les commentaires sont fermés.