Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/06/2013

Sur tes lèvres

J'ai lu dans tes pensées

Parce que tu oublies

Parfois 

De les cadenasser

 

J'ai lu dans ton coeur

Dont la porte demeure

Toujours grand ouverte

 

J'ai lu sur tes lèvres

Des mots que jamais

Tu n'as prononcés

Mais qui à présent

Survolent en chantant

La plaine déserte

Sous le soleil d'été

 

 

Jacques Herman

2013

 

22:18 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

29/06/2013

Passons sur l'autre rive

Passons sur l'autre rive

On y voit mieux la clarté du jour

Les chats-huants

Les lilas roses

Et les coeurs qui dérivent

En débordant d'amour

 

Passons sur l'autre rive

On y entend mieux le vent léger

La brise dans les branches

Le souffle de l'esprit

Qui roule sur les blés

 

Passons sur l'autre rive

On y récolte les parfums

Profonds des gazons obscurs

Epicés des herbes folles

Et d'autres plus lourds 

Et plus sucrés

 

Passons sur l'autre rive

On s'y revêt en silence

De bure détrempée

Et la peau rafraîchie

Dit sa reconnaissance

 

Passons sur l'autre rive

Le verger idéal

Le vignoble royal

La tente caïdale

Le bonheur retrouvé

 

 

 

Jacques Herman

2013

10:27 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

28/06/2013

Merle mécanique

Au musée des pièces rares

Un merle mécanique

Fait de rêve et de plastique

Survolait le public

En criant «au voleur»

 

Qu’on empaille sur l’heure

Cet oiseau de malheur

Rugit un imbécile

 

Vexé le volatile

Qui ne voulait piquer

Que la curiosité

Des rares visiteurs

Choisit sans hésiter

D’aller nicher ailleurs

 

 

Jacques Herman

2013

17:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2013

Victimes à nos heures

Victimes à nos heures

D’étranges illusions

Nous croyons discerner

Dans les brumes des tours

Surgies de halliers

Sombres et touffus

Comme de noires vapeurs

Posées au-dessus

De nos propres horizons

 

Le ciel alors parfois

S’entrouvre sur lui-même

Triomphant dans un bain

De nouvelles couleurs

 

Le silence rompu

Par de folles rumeurs

Avance en claudiquant

 

Le chagrin s’active

Cherchant à décamper

Mais sans l’avoir voulu

Nous l’emprisonnons

Atout en ceignant l’épée

Au nom de convictions

Raisonnables que nous avons acquises

Par notre culture

Et notre éducation

 

Dans notre dos les aiguilles du cadran

S’arrêtent toujours sur les heures grises

Comme deux armes blanches

A double tranchant

 

 

Jacques Herman

2013

08:48 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/06/2013

Quand tu dis mot

Quand tu dis mot

Je dis couleur

 

Quand tu dis note

Je dis chanson

 

Quand tu dis vent

Je dis orage

 

Quand tu dis viens

Je dis j'accours

 

Quand tu dis pars

Je dis malheur

 

 

Jacques Herman

2013

 

14:52 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

25/06/2013

Je pense et j'écris

Je pense arbre 

Mais j'écris feuille

 

Je pense feuille

J'écris nervure

 

Je pense ciel

Mais j'écris lune

 

Je pense lune

J'écris cratère

 

Et dans le cratère

J'écris ton nom

 

 

Jacques Herman

2013

09:06 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

24/06/2013

Herbe grise

La lune a refusé

Un dernier rendez-vous

Les bancs publics sont devenus déserts

Les yeux éteints

Ne battent plus 

Depuis longtemps dans la lumière

C'en est même fini

Des platanes au garde-à-vous

 

Dans l'herbe grise

Du soir brumeux

Les pensées marchent de travers

 

 

 

Jacques Herman

2013

12:57 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

23/06/2013

Les ombres affranchies

On récolte les ombres

Grises des soldats du front

Rouges des blessés

Et blanches des marins

 

On les tient à l’abri

Des lumières acides

De la ville endormie

 

Si l’une d’elles

Se fait la belle

Personne parmi nous

N’intervient

 

Nous accordons toujours 

Aux ombres affranchies

Des supports dont elles sont nées

Le droit de s’enfuir

Ou de se cacher

Libres

Indépendantes

Et le cas échéant

Celui de sombrer

Dans les vagues amies

De la mer 

Au soleil couchant

 

 

Jacques Herman

2013

 

11:07 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

22/06/2013

Dans la beauté lisible

Dans la beauté lisible

Du profond marécage

De ses yeux grands ouverts

J’ai lu les couleurs

Les parfums

Les mystères

Des dunes sauvages

 

Du royaume interdit

Ont alors surgi

Des bruissements d’ailes

De quelques anges sourds

 

Sans doute ai-je aussi perçu

Des appels de sirènes

Sensuelles 

Enjôleuses

Lascives 

Et ténébreuses 

Comme la brume à la tombée du jour

 

Et le coeur lesté

De chants d’adieux

D’antiennes sacrées

Et de chansons d’amour

J’ai pris le pari

D’éviter à jamais

De détourner les yeux

 

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

22:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

21/06/2013

Il en va de l'amour

Il en va de l'amour

Comme des coeurs gravés

Dans la chair des platanes

Comme des sillons tracés

Pour les blés à venir

Comme de la couleur

De ses lèvres posées

Au soleil couchant

Sur le linceul du jour

 

 

Jacques Herman

2013

 

11:13 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)