Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/06/2014

Bien sérieuse

Nous courons trop souvent 

Après l’ombre du jour

Et entre nos doigts

Le temps s’écoule

Comme du sable

Sans cesse alimenté

C’est que l’heure moqueuse

Refuse d’avancer

 

Nous la chatouillons parfois

Pour la détendre

Pour l’amuser

Mais jamais rien ne peut y faire

L’heur est toujours

Par nature

Bien sérieuse

 

Celle surtout qui agite la faux

Qui de ses doigts crochus 

Transporte la lanterne

Qui lui permet de compter

Les pas que nous avons perdus

Entre deux amours

Deux déchirures

Deux remords

Deux malheurs

 

Les temps les plus radieux

Sont ceux que sans conscience

Les hommes indélicats

Ont emprunté aux dieux

 

 

Jacques Herman

 

2014

 

23:25 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Toujours cette signature de simplicité et d'originalité.
Je ne me lasse pas; merci d'écrire ainsi.

Écrit par : den hall | 22/06/2014

Les commentaires sont fermés.