Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/04/2016

Les anges passent

Comme au soleil couchant

Quand les ombres s'étirent,

Les ailes des anges 

Traînent en s'allongeant

Sur les aridités

De nos raisonnements

Et la logique expire.

 

Le souffle du vent

Et celui de l'Esprit

Commencent alors

A mêler la douceur

De leurs voix spécifiques.

 

Et dans la profondeur

De l'âme et du cœur,

Tout n'est plus que fissure

Dans nos raisonnements,

Embargo dramatique

Sur le lieu et le temps.

 

C'est le point de rupture

Entre les éléments,

Qui lentement s'impose,

Et l'ordinaire des choses

Est alors mis à part

Des usages communs.

 

Souvent, dans le tréfonds

De nos fragilités,

Nous croyons percevoir

Enfin le point central

Qui nous relie au ciel.

 

Mais les anges soudain, 

En regardant ailleurs

S'en vont à tire d'aile,

Loin du profond mystère

Qu'ils viennent d'engendrer.

 

 

Jacques Herman

 

18:21 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.