Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/05/2010

Dix-neuf marches

 

 

Vous ne savez pas

 

Ce que sont à mes yeux

 

Dix-neuf marches d'escalier

 

Qui séparent

 

En pierre bleue

 

Ce que je suis

 

De ce que vous êtes

 

 

Les monter m'invite

 

A rejoindre le passé

 

Mais vous n'êtes plus vous

 

Je ne vous reconnais plus

 

 

Vous étiez mon espoir

 

Et ma consolation

 

Et j'aspire parfois

 

Secrètement

 

A vous revoir parents

 

Et à redevenir

 

Un petit garçon

 

Mais je suis presque plus près

 

De la mort que vous

 

 

 

Jacques Herman

 

2009

 

10:23 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

17/05/2010

Linge de bain

Vous revenez à la nage

Et pleurez dans la mer

Vous souriez à  la femme

Qui vous attend sur le rivage

Avec un grand linge de bain

Et vous sèche les épaules

Parce que le froid

Vous fait trembler

Vous la remerciez parce qu’elle vous dit

Que vous pouvez le conserver

En souvenir d’elle

Vous voulez rentrer chez vous

Profondément troublé

Car cette femme est votre mère

Mais elle est morte quand vous étiez

Un tout petit enfant

Vous avancez de quelques pas

Dans le direction des dunes

Vous remarquez qu’elle vous appelle

Par votre prénom

Qu’elle répète d’ailleurs deux fois

Vous vous retournez alors

Mais elle n’est plus là

Jacques Herman

2009

10:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

16/05/2010

Que faire monsieur

Monsieur

Monsieur

Vous avez oublié

Dans le sable vos mains

Et vos pieds

Naguère je vous les aurais

Moi-même apportés

Mais depuis peu j’ai perdu la tête

Et personne à ce jour

Ne l’a retrouvée

Que faire

Monsieur

Que faire

Voilà que passe

Le marchand de glace

Et la vendeuse

De beignets

Ils font tous

Montre d’indifférence

Et dans le ciel immense

Les mouettes rient

A gorge déployée

Jacques Herman

2009

21:57 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/05/2010

Sainte Nitouche

Sainte Nitouche

Traîne les pieds

Dans les rues du village

Que fait-elle

Demande l'agent

De police au curé

Nonchalante

Et lascive elle va

Se dorer le nombril

Sur le sable brûlant

De la plage

Souvent on la voit

Couchée à demi-nue

Au bord de la mer

Entourée de fucus

Vésiculeux

Et des corps glaireux

Des méduses

Que les vagues charrient

Sur le rivage écumeux

Jacques Herman

2009

13:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2010

Dispute

Les voisins d’en-bas

Entre eux toujours fâchés

Vomissent leur fiel

S’arrachent les tripes

Et les oreilles

A longueur de journée

Parfois le ton monte

Zébré de violence

Et s’élève si haut

Qu’il arrive à crever

Le plafond puis

A s’échapper

Par le toit de la maison

Il s’envole dans le ciel

Comme un gros ballon rouge

Dépourvu de ficelle

Et nimbé de silence

Il va bientôt crever

Arrosant d’autres lieux

De ses humeurs viciées

Comme une pluie d’aigreur

Sans cesse recommencée

Jacques Herman

2009

13:32 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

13/05/2010

Noël noir

Il descend à pas comptés

Auprès des siens rassemblés

Tout autour de la cheminée

Pour un soir de Noël

Dont il fut exclu

Il se cramponne

A la rampe du

Vieil escalier en chêne

Qui craque de partout

Des yeux

Tournés vers lui

L'observent

Guettent le moindre faux pas

On se mure dans le silence

Tombera

Tombera pas

L'espoir vient reprendre ses droits

Lorsque le vieux trébuche

Et descend

Par rebonds

Comme un ballon

Qui s'arrête immobile

A l'entrée du salon

Jacques Herman

2009

13:28 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2010

Tant va la cruche à l'eau

 

Tant va la cruche

 

A l’eau

 

Qu’elle finit

 

Par se remplir

 

D’inavouables envies

 

D’insondables désirs

 

 

Aussitôt pleine

 

On l’emporte

 

Comme un trésor

 

Les oreilles et les yeux

 

En bons gardes du corps

 

Précautionneusement

 

Veillent

 

 

Les mains habiles

 

Assurent le transport

 

 

Mais sur la route un caillou

 

Minuscule suffit

 

A bousculer les plans

 

A ternir le bonheur

 

A peine entrevu

 

 

De l’onde rose des blés

 

Sous le soleil couchant

 

Surgissent acides

 

Des rires moqueurs

 

Et des propos blessants

 

 

 

Jacques Herman

 

2009

 

 

12:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

11/05/2010

Le dieu de l'amour

LE DIEU DE L'AMOUR

Triomphes immérités

Insolentes victoires

Conquêtes offertes

Sur des plateaux d'argent

Ce soir on organise

Le grand bal des rapaces

Et le massacre des innocents

Dans le gris

Sombre du ciel

On suit à la trace

Les battements d'ailes

De vautours en quête

Du dernier mourant

Sur les tréteaux dressés

Au coeur de la ville

Le dieu de l'amour

Vient accrocher

Des fleurs artificielles

Des guirlandes de papier

Et des coeurs de moutons

Qu'il vient d'égorger

Jacques Herman

2009

00:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

10/05/2010

L'heure crépusculaire

Le matin glisse

Léger

Comme une bulle de savon

Dont la vie éphémère

Se brise dans

Le silence

Et la discrétion

C’est midi déjà

La lumière a durci

Eblouissante et franche

Granitique

Comme la pierre

Sur laquelle

Je me suis assis

J’attends à présent

Que descende du ciel

L’heure crépusculaire

Et sa douce fraîcheur

Qui borde la nuit

Jacques Herman

2009

00:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2010

Course des jours

Les premiers jours

Courent si vite

Qu’ils rejoignent

Les derniers

Sans déployer

A ce qu’on dit

Des efforts

Surdimensionnés

Ils sont au point

De les doubler

Mais dans la courbe dernière

L’un d’entre eux

Vient trébucher

C’est la mort assurée

De l’automne avant l’hiver

Jacques Herman

2009

08:32 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)