Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/01/2009

Symétrie du port

Vent du nord

Sur ma joue gauche

Je tends la droite

Machinalement

 

Odeurs des bords

De l’océan

Cris des mouettes

Des goélands

 

Étonnante symétrie du port

Démesure des ombres matinales

Déploiement de tréteaux

Arrivées et départs

De bateaux

Produits le la

Pêche artisanale

Sur lit de glace

Dans des casiers

Prix non encore affichés

 

Rires moqueurs

Grimaces

Quolibets

D’adolescents qui passent

Et nous bousculent

En courant sur le quai

 

 

Jacques Herman

2008

13:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

22/01/2009

Une morsure dans la chair du poème

Une morsure dans la chair du poème

Et la marque des dents

Et ces mots qu’on entend

Faut que ça saigne

Faut que ça saigne

 

Une morsure dans le doigt du poète

Arrêt sur image

Rupture du temps

Et ces mots qu’on entend

Nous n’irons pas

A la fête foraine

Cueillons ensemble

Des fleurs des champs

 

Une morsure dans la voûte du ciel

Et des étoiles endolories

Et des planètes qui pleurent

Et ces mots qu’on entend

Quel malheur

Quel malheur

 

Une morsure dans nos rêves éveillés

Conscience troublée

Déchirements

Improbable cicatrisation

Douleurs en chantier

Et ces mots qu’on entend

La montagne est tombée

La montagne est tombée

 

 

Jacques Herman

2008

14:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

21/01/2009

Au bout de mon doigt

Le ciel vire au gris sombre

Par les fenêtres

On devine des ombres

Un volet vient de s’ouvrir

Tandis qu’un autre se ferme

Je vois

De la lumière au bout

De mon doigt

 

On sonne à la porte

Attends Socrate attends

On dirait que ces hommes

Apportent un brancard

Attends Socrate attends

Je crois

Que la vieille est morte

Nous arrivons trop tard

 

 

Jacques Herman

2008

11:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

20/01/2009

Sur le débarcadère

Des reflets qui ondulent

Blanchâtres

A la surface de l’eau

Ce ne sont que l’image

De simples nuages

Pleins de douceur

Comme le long manteau

Duveteux que tu portes l’hiver

Quand il gèle

A fendre les pierres

Et à briser les âmes

 

Ce soir flottent dans l’air

Comme un parfum de femme

Et de vieux souvenirs

Qui rallument la flamme

Qui ne veut pas mourir

 

Sur le débarcadère

Une jeune fille rousse

Feint d’échapper

Aux assiduités

De jeunes gaillards

Elle rit

Elle caquette

Elle glousse

 

Je consulte l’horaire

Je regarde ma montre

Le bateau

Aura du retard

 

 

Jacques Herman

2008

 

19:24 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

19/01/2009

Mon voisin de palier

Il frappe ce matin

A ma porte 

Et me dit 

 

Ve ferfe à vous parler

Fans mon dentier

F’est diffifile

F’est diffifile

Et futile

Mais fa vous fait rigoler

Et ve m’ennuie à crever

 

 

Jacques Herman

2008

16:06 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (4)

18/01/2009

Le miroir nous oublie

Je te lis dans le miroir

Trait par trait

Inversion du portrait

Ta gauche à droite côté cuisine

Ta droite à gauche côté salon

Et je devine

Une nouvelle dimension

Celle des profondeurs

De ton âme endolorie

 

Tu m'aperçois

Derrière toi

Et tu me dis

Qu'elle est belle la vie

Pourtant tu pleures

 

Je m'en vais

Tu t'en vas

Le miroir

Nous oublie

 

 

Jacques Herman

2008

11:46 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

17/01/2009

Tournons la page

Une minute plus tard

La tache était faite

Eclatement de rougeur honteuse

Témoignage éphémère

D'une grave accident

Qui m'a rendu amer

Qui t'a rendue fiévreuse

 

En quels termes

Nous quitterons-nous

Les mots glissent comme le vent

Sur le sable roux

De la plage

Au soleil couchant

 

Tournons la page

Tournons la page

 

 

Jacques Herman

2008

11:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

16/01/2009

Zone minée

Ne pas aller au-delà

Du périmètre de sécurité

 

Attention

Attention

Zone minée

 

Danger d’explosion

De sentiments

D’émotions

De sensibilité

 

Terrain réservé

A la seule raison

 

Ô vous mes pensées rebelles

Tenez-vous bien tranquilles

Cachez-vous au besoin

 

Je m'aperçois dans le miroir

Tel qu'en moi-même

Triste à mourir

Infiniment

Puis je m’allonge sur le lit défait

Qui me devient observatoire

 

Je compte à présent

Les craquelures superficielles

Et les profondes fissures

Du plafond

 

 

Jacques Herman

2008

11:32 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

15/01/2009

Aliénation

Entre la chair et la peau

Tous les frissons du monde

Viennent s'enraciner

 

Grimaces immondes

Peurs irraisonnées

Masques hideux

Des tragédies anciennes

Voix nasillardes

Et caquetantes

Improbables vérités

Qu'on proclame

Qu'on assène

Puis qu'on vient infirmer

 

Ensorcellements

Silences étoilés

Déchirures

Déchirures

Lacérations

Blessures

 

Et de l'autre côté

Du miroir

Evidemment brisé

Leur petit monde

Bien à eux

Blanc cassé

Ou noir de fumée

Alors que nous voulons

Du gris de Payne

Légèrement bleuté

Comme le gris du ciel

De notre déraison

Et des sombres fêlures

De notre aliénation

 

 

Jacques Herman

2008

11:26 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

14/01/2009

Faute d'amour

Résoudre l’équation

A deux inconnues

Toi que je porte aux nues

Et moi qui m’insupporte

 

Courant d’air

Claquement de porte

Et dans la mémoire fragile

Une image naissante

Aussitôt déformée

 

L’horloge a du retard

Comme toujours

Les rêves se muent

En cauchemars

Faute d’amour

Peut-être

Faute d’amour

 

 

Jacques Herman

2008

22:07 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)