Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/08/2013

C'est fou

C’est fou 

Le nombre de gens

Qui depuis le pont

Me regardent couler

Dans la rivière

Et atteindre le fond

 

C’est fou

Ce que l’eau est froide

En cette saison

 

C’est fou

De prendre conscience

De l’indifférence

Absolue des poissons

 

 

Jacques Herman

2013

19:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/08/2013

Jardin d'enfance

Dans le jardin d’enfance

Des fleurs nouvelles 

Se sont mêlées

Aux herbes folles 

Que vient bercer

La douce insouciance

Du vent printanier

 

La tortue est morte

Le chien a disparu

Et le chenil aussi

Les murs blancs sont nus

Les hortensias

Ne fleurissent plus

Le portail est rouillé

 

Aux jeunes enfants

Qui jouaient ici

Dieu depuis longtemps

A ouvert les portes

De l’enfer ou du paradis

 

Celle de la cuisine 

A été condamnée

Les vitres sont brisées

Le bois vermoulu

Et la clé 

M’a-t-on dit

Est perdue

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

13:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

08/08/2013

J'allume un cigare

Tu t’es assise dans le jardin

Sur une chaise démodée

Entourée de murs si hauts

Qu’ils ne laissent du ciel

Qu’un tout petit carré

 

Dans la main droite tu tiens

Une pipe en argile

Et tu fais des bulles

Irisées et légères

Qui meurent aussitôt nées

 

Tu me donnes une idée

J’allume un cigare

Et je tente de faire

Des ronds de fumée

 

 

Jacques Herman

2013

 

20:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

07/08/2013

Vous les amis d'antan

Venez à ma rencontre

Vous les amis d’antan

Qui n’avez pas le temps

De voir la mort en face

 

J’aimerais tant revoir

Avant qu’on ne trépasse

Ces bribes du passé

Qui nous ont réunis

 

Vous entendre parler

D’avenir et d’espoir

A l’heure où les aiguilles

Semblent tourner plus vite

Sur le cadran des jours

 

Voir la fin qu’on évite

En remuant le temps

Jouant à qui veut croire

Aux vertus de l’amour

 

 

Jacques Herman

2013

00:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

06/08/2013

A bon port

Ne pas déranger les muses

Faire silence 

Marcher dans la nuit

Qui avance

Et tenter

D’arriver

A bon port 

Avant elle

 

Ne jamais se fier 

Qu’aux seules apparences

Et prendre ses distances

Par rapport au réel

Dont on a fait le tour

 

Ramasser les débris

De la vie qui trépasse

A chaque heure du jour

Et tendre enfin les bras

En direction du ciel

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:18 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

05/08/2013

Lascivité

A toute injonction

Les eaux paresseuses

Refusent d’obéir

 

Elles promènent 

Nonchalamment

Jusqu’à la mer

Leur lascivité

Leur indolence

Et c’est en silence

Qu’elles entendent mourir

Loin des meutes vulgaires

 

Dans le ciel vert de gris

Au dessus de la plaine

Le vent fait gémir

Les hauts peupliers

 

A cette heure du jour

L’herbe bientôt vire

Au noir de fumée

 

 

Jacques Herman

2013

 

21:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

04/08/2013

En se rapetissant

Dès qu'une ombre surgit

De la fleur du pinceau

La lumière agressive

Se calme et s'assagit

 

En se rapetissant

De la même manière

Chacun de nous grandit

 

Que l'archer se dispense 

De décocher ses traits

Dans la direction

De la Voie lactée

Et qu’il vise plutôt

Observant le silence

A tuer les démons

Qui vont le dévorer

 

 

Jacques Herman

2013

 

16:16 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

03/08/2013

Grotesque et monstrueux

La mort est là

Son ombre glisse à contre-jour

Entre le voile des heures

Troublantes du matin

Et la fenêtre close

La veille au soir

A l’heure où les corps

Et les coeurs se reposent

 

Au dessus de la porte

Ouverte sur la brume

Des mondes inconnus

La bouche difforme

D’un visage à la fois

Grotesque et monstrueux

Parle à mon coeur

Désespéré

L’enjoignant de sortir

De quitter les lieux

Puis dans l’éclatement

Tonitruant d’un rire

Le retient prisonnier

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

02/08/2013

Il a repeint la mer

Il a repeint la mer en gris

Le ciel en vert

La voile en rouge

Parce qu’il refusait

Les couleurs du jour

 

Puis il s’est couché

Dans la tiédeur du sable

Espérant que la pluie

Vienne inonder son corps

Avant que ne descende

L’ombre de la mort

Et qu’il ne s’éteigne

Sans jeter un cri

 

 

Jacques Herman

2013

20:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

01/08/2013

Dans le cerisier fleuri

Le coeur virevolte

Dans le cerisier fleuri

Je m’attarde

Je m’attarde

Et bientôt va sonner

Le glas du jeudi

 

Demain au lever

Du jour sur la colline

Je m’en irai t’attendre

Craintif et peureux

Au point de la rencontre

Improbable des parfums

Légers et des relents

Âcres et piquants

Des désirs silencieux

 

 

Jacques Herman

2013

11:53 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)