Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/08/2013

Mur

Le ciel s’est déchiré

Comme ces papiers peints

Que d’une main

Rageuse on arrache

 

Ce n’est qu’un éclair

Un coup de tonnerre

M’assure un voisin

Qui n’a pas vu le mur

Que les nuits nous cachent

Et sur lequel Dieu écrit

A la tombée des jours

Ses quatre volontés

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

13/08/2013

Risées du sable

Les risées du sable

Envahissent le coeur

Et font trembler le temps

 

Dans la course des heures 

Que plus rien n’éclaire

La mélancolie

Agite son drapeau

Noir et tributaire

Des caprices du vent

 

Tu me dis qu’il ne faut

Jamais rien bousculer

Que la vie nous entraîne

Souvent à notre insu

Vers les courbes lointaines

De dunes inconnues

Au-delà des frontières

De nos identités

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

10:26 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

12/08/2013

Obéir au destin

Sur la crête des dunes

Le sable se demande

Quand sa vie prendra fin

 

Dans un verre posé

Sur la table bancale 

C’est la même question

Que soulèvent entre elles

Les gouttes de vin

 

Et quelques poussières

Au bord du sentier

Souhaiteraient savoir

Où finit le chemin

 

Questions imbéciles

Me dis-tu assurée

Qu’il suffit d’obéir

A l’appel du destin

 

 

Jacques Herman

2013

09:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

11/08/2013

Mots accrochés

Il vient d’accrocher

Des mots tendres aux branches

Basses d’un frêne

Encore mal réveillé

 

Attention l’un d’entre eux

Risquerait de tomber

Si le vent soudain

Se mettait à souffler

 

L’arbre a de la peine

A supporter l’humeur

Du poète qui 

Vient lui tourner autour

 

Décroche lui dit-il

Ces quelques mots d’amour

Que tu as suspendus

Sans me consulter

 

Remplis-en ton sac

Secoue le très fort

Et puis ouvre-le

 

Le poète doit rendre

Aux mots qu’il écrit

Leur pleine liberté

 

 

Jacques Herman

2013

 

17:38 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

10/08/2013

C'est fou

C’est fou 

Le nombre de gens

Qui depuis le pont

Me regardent couler

Dans la rivière

Et atteindre le fond

 

C’est fou

Ce que l’eau est froide

En cette saison

 

C’est fou

De prendre conscience

De l’indifférence

Absolue des poissons

 

 

Jacques Herman

2013

19:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/08/2013

Jardin d'enfance

Dans le jardin d’enfance

Des fleurs nouvelles 

Se sont mêlées

Aux herbes folles 

Que vient bercer

La douce insouciance

Du vent printanier

 

La tortue est morte

Le chien a disparu

Et le chenil aussi

Les murs blancs sont nus

Les hortensias

Ne fleurissent plus

Le portail est rouillé

 

Aux jeunes enfants

Qui jouaient ici

Dieu depuis longtemps

A ouvert les portes

De l’enfer ou du paradis

 

Celle de la cuisine 

A été condamnée

Les vitres sont brisées

Le bois vermoulu

Et la clé 

M’a-t-on dit

Est perdue

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

13:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

08/08/2013

J'allume un cigare

Tu t’es assise dans le jardin

Sur une chaise démodée

Entourée de murs si hauts

Qu’ils ne laissent du ciel

Qu’un tout petit carré

 

Dans la main droite tu tiens

Une pipe en argile

Et tu fais des bulles

Irisées et légères

Qui meurent aussitôt nées

 

Tu me donnes une idée

J’allume un cigare

Et je tente de faire

Des ronds de fumée

 

 

Jacques Herman

2013

 

20:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

07/08/2013

Vous les amis d'antan

Venez à ma rencontre

Vous les amis d’antan

Qui n’avez pas le temps

De voir la mort en face

 

J’aimerais tant revoir

Avant qu’on ne trépasse

Ces bribes du passé

Qui nous ont réunis

 

Vous entendre parler

D’avenir et d’espoir

A l’heure où les aiguilles

Semblent tourner plus vite

Sur le cadran des jours

 

Voir la fin qu’on évite

En remuant le temps

Jouant à qui veut croire

Aux vertus de l’amour

 

 

Jacques Herman

2013

00:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

06/08/2013

A bon port

Ne pas déranger les muses

Faire silence 

Marcher dans la nuit

Qui avance

Et tenter

D’arriver

A bon port 

Avant elle

 

Ne jamais se fier 

Qu’aux seules apparences

Et prendre ses distances

Par rapport au réel

Dont on a fait le tour

 

Ramasser les débris

De la vie qui trépasse

A chaque heure du jour

Et tendre enfin les bras

En direction du ciel

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:18 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

05/08/2013

Lascivité

A toute injonction

Les eaux paresseuses

Refusent d’obéir

 

Elles promènent 

Nonchalamment

Jusqu’à la mer

Leur lascivité

Leur indolence

Et c’est en silence

Qu’elles entendent mourir

Loin des meutes vulgaires

 

Dans le ciel vert de gris

Au dessus de la plaine

Le vent fait gémir

Les hauts peupliers

 

A cette heure du jour

L’herbe bientôt vire

Au noir de fumée

 

 

Jacques Herman

2013

 

21:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)