Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/11/2007

Traces

La mort efface
Croit-on les traces
Que nous laissons

Mais après tout
Ne croit-on pas
Trop aisément
Ce qu'on raconte
Autour de nous

Si je vous dis
Que les montagnes
Qui me font face
Sont rouge sang
Que me répondrez-vous

Permettez-moi d'insister
Sans doute lourdement
Que me répondrez-vous

...

O silence éloquent



© Jacques Herman - 2007

13:45 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Vibrations nouvelles

Ecrire un poème dans la nuit
Sur la voûte du ciel
A l’aide d’un stylet
Virtuel

Attendre que tombe
Une pluie dorée
Descendue des étoiles
Et qui fait naître ici
Des vibrations nouvelles

L’enfermer avec soin
Sans rien dire à personne
Et garder dans un lieu
Tenu secret
Inaccessible
Au commun des mortels
La clé du coffret

Est-ce bien cela
Petit Patapon
Est-ce bien cela
Que nous désirons


© Jacques Herman - 2007

10:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Visite à Lucile

Il avance à pas lents

Gênant
Ce bruit de gravier
Qu'il foule en marchant
Vers la tombe de Lucile

Gênant
Tout aussi bien
Le poids des souvenirs lointains
Des tristesses amères
Des jeux imbéciles
Des parcours dramatiques
Et douloureux

Il progresse encore un peu
Tourne à gauche
Puis à droite
Deux fois
Ce doit être là
Se dit-il

Puis il aperçoit
Gravé dans du marbre rose
Le nom de Lucile
Elle est là
Qui ne voit pas qu'il pleure
Qui ne l'entend pas marmonner
Ou prier peut-être
Qui sait

Il redresse la tête
Et les yeux rougis
S'éloigne à grands pas
Pressé de rentrer
Il se remet en route
C'est l'heure du souper
Sans doute
Et elle ne le sait pas


© Jacques Herman - 2007

10:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

17/11/2007

Affirmatif

Oui oui
Certes
Absolument
Vous avez mille fois raison
J’en conviens
Mais le jour où
Comment
Il n’y a pas de mais
Et pourtant
Pas de pourtant non plus
Je m’écrase
Je m’écrase
J’ai compris

Le ciel est bleu au-dessus de nous
Les petits zoiseaux chantent
Mais oui
Mais oui

© Jacques Herman - 2007

08:45 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

Mignonnes

Sont-elles mignonnes
Ces jeunes personnes
Arpentant le trottoir
En quête du
Douzième client
Ce soir

Elles vendent des pâtisseries
Pour leur course d’école

Elles s’en iront à Venise
En train

Le ciel est serein
Mais la pluie menace

Des étourneaux
Dans l’arbre voisin
Piaillent
Piaillent
Ils m’agacent



© Jacques Herman - 2007

08:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Déchiffrement de l'être

C’est maintenant peut-être
L’ultime moment
De percer les brouillards givrants
Pour atteindre le
Déchiffrement de l’être

Creusons
Creusons
Jusqu’à toucher
Du doigt
Le noyau douloureux
Du doute existentiel
Jusqu’à fouler aux pieds
Les voies aporiques
Qui bouchent l’entrée
Du ciel

En ces lieux d’énigmatiques errances
La mort tant redoutée
N’est qu’une délivrance


© Jacques Herman - 2007

08:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

16/11/2007

J'ai cru que le temps s'était distendu

Entre deux vagues écumeuses
J'ai très longtemps nagé vers vous
Mais vous êtes sous mes yeux
Devenue plongeuse

Sur la plage où je suis revenu
Me reposer de mes efforts
Un couple âgé se promenait
Main dans la main
Tranquille
Serein
En direction du port
Et dans la femme j'ai
Reconnu vos traits

L'espace d'un instant
J'ai cru que le temps
S'était distendu


© Jacques Herman - 2006

08:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Visite papale

Le pape vient d'arriver
Ce matin sur la place
Où la foule l'attendait

Un enfant
Dans un coin
Esquisse une grimace
Un journaliste passe
Un micro à la main

Le ciel s'obscurcit
Une dame demande
A son mari
S'il va pleuvoir
Avant midi
Le mari s'en fout
Et du pape
Et de la pluie

Des jeunes catholiques
Hurlent en chœur
Vive le pape
Vive le pape
Et le pape les bénit

Lors dans le ciel
Volent des oiseaux
Qui ne voient rien
De la cérémonie
Le lâcher de fiente
N'était pas prévu
La dame eût préféré la pluie


© Jacques Herman 2005

08:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Une mouche

Je fais miennes toutes les folies
Aucun délire ne m'est étranger
Et j'ai le crâne fêlé
Mais c'est m'a-t-on dit
Par la fêlure même que
Passe la lumière
J'aimerais le croire

Une mouche ne cesse
De voler autour de moi
Elle m'importune
Elle m'a sans doute pris
Pour une poubelle
Quoi qu'il en soit
Je suis cerné par elle

Je m'enfuirais volontiers
Mais je ne le peux pas
La fatigue m'a cloué
Sur place
Comment pourrais-je remuer


© Jacques Herman 2005

08:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/11/2007

Une chaussure à mon pied

J'ai fini par trouver
Une chaussure à mon pied
Mais depuis je claudique
Il m'en faudrait trouver
C'est logique
Une seconde pour
Habiller l'autre pied

Je dois me dépêcher
Si j'attends trop longtemps
La première risque d'être usée
Et derechef
Je claudiquerai

Finalement si
L'on me donnait le choix
Et au vu
De mes craintes
Je marcherais plus volontiers
Les pieds nus


© Jacques Herman 2005

08:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)