Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/10/2007

Ponctuation

Je me suis réduit
Moi-même à l'état de virgule

Virgule

En espérant ne pas vous décevoir

Point

A la ligne tiret

Que non point
Que non point

A la ligne tiret

Comment donc vous appelez-vous

A la ligne tiret

A l'asile des fous
On me nomme Guillemet

A la ligne tiret

C'est un bien joli nom
Peu commun
Troublant comme le sont
Parfois des parfums

Points
De suspension


© Jacques Herman - 2007

11:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Au fil de la vie

C'est un fil ténu
Qui me relie au monde

L'autre jour il m'a plu
De le rembobiner

Ô fragile chose
Que l'on veut conserver
En dépit de tout
Alors qu'on ignore
Superbement
La valeur des deux bouts

Il ne me reste plus
Qu'à m'amuser un peu
A l'étirer
A l'enrouler de nouveau
Ou à y faire des noeuds
Juste pour rigoler

Mais si tu le veux
Quelle qu'en soit la raison
Je te permets de le couper


© Jacques Herman - 2007

10:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

L'envol nocture

Ma mémoire s'enlise dans
Sa glèbe natale
De la brume légère et
Matinale
Jusqu'au soleil couchant

Mais la nuit
Elle s'envole souvent
A tire d'aile
Sans prévenir


© Jacques Herman 2005

08:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Piano bar

Le piano délire
Jeune fille tu soupires
Accoudée au bar

Fumée douce-amère
Cigares allumés
Bouches pâteuses
On drague
On cause

Un verre se brise
Personne n'a rien vu
Il fait sombre ici

Pianiste blasé
Tes silences m'inspirent
Je m'endors dans les volutes
Bleutées

Le barman a triste mine
Cette femme aux gros seins
Ma voisine
N'a d'yeux que pour lui


© Jacques Herman 2005

07:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Pigeon vole

Pigeon vole
Tout finit par voler
Les alouettes
Les pavés
Les allumettes
Les curés
J’ai vu voler un trompettiste
De fait
Il volait une trompette


© Jacques Herman 2005

04:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2007

Je ne vais pas mourir

Je ne vais pas mourir
C'est une certitude
Me faudra-t-il vous dire
Pourquoi

Vous apprécierez
L'évidence
A n'en pas douter

Pauvre de moi
Je n'ai plus aucun droit
Aux ultimes souffrances
Aux adieux déchirants
A l'enfoncement
Dans les brumes
Du trépas

En effet je suis mort
Depuis longtemps déjà



© Jacques Herman - 2007

14:30 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Invités

La table est dressée
A la cuisine
On s'affaire
On s'affaire
Sous la grande verrière
De la véranda
On attend les invités

Pourquoi tardent-ils
Demande ma fille
Pourquoi tardent-ils
A venir

Ils ont perdu la vie
En se rendant chez nous
Mais en cet instant
On ignore encore tout



© Jacques Herman - 2007

13:50 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Parfums indélicats

A chaque inspiration
Dans les lieux où me posent
Les hasards de la vie
Je me charge comme une éponge
Des miasmes des alentours

Air vicié des décharges
Publiques
Insupportable parfum
Des géraniums sur les balcons
Odeurs que dégagent
Les cadavres en décomposition
Fragrances accompagnées des musiques
Ordurières des poubelles que l'on vide
Dès l'aube dans les camions

Mes poumons vous accueillent
A bras ouverts
O vous qui prétendez au rang
De déjections fertilisantes
Et je conserve en moi
Le souvenir ému
Des marchés couverts
Où se vend le poisson
Dont la délicate puanteur
Reste collée tout au fond
De mes narines


© Jacques Herman - 2006

09:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Le soldat et l'enfant

Entre chien et loup
Sorti d'embuscade
Le soldat remarqua
Une petite fille
Encapuchonnée
Terrorisée
Toute tremblante

Sans hésitation
Pour ne pas faillir à sa mission
Il tira
Mais en l'air
Jusqu'à l'épuisement
De ses munitions

L'enfant se précipita
Les joues empourprées
Dans les bras du soldat
Comme pour le remercier
De l'avoir épargnée
Tandis que dans la plaine enfumée
On entendait croasser
Des corbeaux


© Jacques Herman 2005

09:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/10/2007

Dromadaire

Dromadaire parfait
Poilu
Zélé
Fier à souhait
Monture du
Chevalier du désert
Ou du héros fatigué

Drom
Drom
Drom
Dromadaire à moteur
Toujours un brin tricheur
Curiosité
Artificielle
Pour touristes en mal
De choses nouvelles

Dromadaire en papier
Mâché
Dromadaire en carton
Ou en plâtre coloré
On vous trouve au marché
En toutes dimensions

J'en achèterai
Un de petite taille
Pour la manteau
De ma cheminée



© Jacques Herman - 2007

20:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)