Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/05/2013

Vers à boire

Le vers à boire

En poésie

C’est l’amer à croquer

C’est la folie du sage

Ou le galbe d’un saint

Que l’on veut caresser

Ce sont aussi les maux 

D’amour tendre gravés

Dans l’écorce fragile

Des arbres de passage

 

 

Jacques Herman

2013

 

08:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2013

Train de vie

Les carottes sont cuites

Il ne survivra pas

On prend de l’avance

On lui croise déjà 

Les doigts sur le ventre

On lui ferme les yeux

Quand bien même il respire 

Apparemment un peu

Sans l’ombre d’un doute

C’est la fin de la route

Son train de vie

Est en partance

 

 

Jacques Herman

2013

12:18 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/04/2013

Chas d'aiguilles

Les paris sont ouverts

Tout est fin prêt

Des milliers de chameaux

Dont on espère l’exploit

Des myriades d’aiguilles

Plantées dans le désert

Et autant de chas

Béants

Grand ouverts

Qui rigolent déjà

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

27/04/2013

Trou sans fond

La feuille de chou

Locale dit tout

De l’affaire du trou

Sans fond

 

Il est mort sur le coup

Sous l’une des roues

D’un gros camion

 

 

Jacques Herman

2013

 

21:04 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

25/04/2013

Effets collatéraux

Un rayon de lumière

Aurait chu dans la mer

Si brutalement qu’il

Se serait fracassé

Quand il a touché

La surface de l’eau

 

L’accident dit-on

Aurait engendré

Des effets collatéraux

Décès de daurades 

Algues roussies

Débandade

Des maquereaux

 

Quelqu’un réclame

Une cellule de crise 

Un autre exige que la mer

En ce lieu soit mise

Sous le contrôle 

Des Casques bleus

 

Deux jeunes méduses

Près du fond s’amusent 

Cela fait du bien

De temps en temps

De se défouler un peu

 

 

Jacques Herman

2013

 

15:16 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

22/04/2013

Un petit trou

Un petit trou

Franc

Net

Régulier

Se plaint auprès 

Du commissaire

Du quartier

 

Il me faudrait dit-il

Un brin de fantaisie

Un grain de folie

Pour me différencier

Des trous ordinaires

 

Gravement on lui répond

Qu’un appel sera lancé

Aux autorités

Quand bien même on connaît

Les limites de

Leur imagination

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

12:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

20/04/2013

Toutes les heures

Autrefois quand le ciel

A l’aube

Commençait à frémir

Vers le milieu du jour

Il hésitait souvent

Allait-il le soir

S’engoncer jusqu’au cou

Dans sa vêture 

De velours noir

Ou se mettre à rougir

 

Les temps ont changé

En quelques années

Le ciel a choisi

La monotonie

Du lever du soleil

Jusqu’à son coucher

 

Toutes les heures

Imbibées d’ennui

Sont devenues grises

Et tristes à pleurer

 

 

Jacques Herman

2013

 

 

09:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

18/04/2013

L'ordre des dieux

Ils ne se rencontrent

Jamais que dans 

Les replis du désir

Qui ondulent 

Dans les rêves qui

Flottent récurrents

Sur le velours des nuits

 

Quand la fraîcheur de l’aube

Se réchauffe à mesure

Que s’élargit le jour

De simples courants d’air

Déposent à leurs pieds

Deux ou trois mots d’amour

 

Mais les dieux qui veillent

Sur eux les enjoints

Fermement à se taire

 

Effacez toute trace

Dans le sable ou la pierre

 

Ne vous confiez jamais

Qu’aux petits nuages

Qui flottent légers

Dans le ciel clair

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

23:52 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

16/04/2013

C'est une présence

La tristesse si belle

Qu’on n’ose en rêver

Se tient aux abois

Sur la plage

A moins qu’elle

Ne se faufile

A votre insu

Dans la profondeur

Des bois

 

Elle vous guette parfois

Du clocher de l’église

Ou se glisse dans

La foule du marché

Près de la fontaine

Ou dans la halle au blé

 

Et quand la table est mise

Elle s’assied face à vous

Elle relève vos gestes

Elle tend l’oreille

Mais garde le silence

 

Puis elle passe la nuit

Au pied de votre lit

Vous ne la voyez pas

Vous ne l’entendez pas

Mais c’est une présence

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:56 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2013

Comm une bergère

Au pied d’un chêne

Quand tombe le jour

Tu t’assieds 

Comme une bergère

Dépourvue de moutons

 

Tu attends

Les yeux rivés

Sur l’horizon

Que de la poussière

Tombe des étoiles

 

 

Jacques Herman

2013

 

11:42 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)