Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2013

Galbe

Du bout d’un doigt

Suivre le galbe du sein

Et de la mémoire

L’empêcher de s’enfuir

 

Le cas échéant

Pour le retrouver

Remuer le champ

Des derniers souvenirs

Puis le rendre à la belle

Qui tout près de vous

Doucement soupire

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

21:06 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2013

Tribune officielle

Debout comme un soldat

Empalé sur un pieu

Raide mort 

Face à la foule

On eût dit

Que pour un peu

Il souriait encore

 

Tandis qu’engoncés

Dans leurs longs manteaux gris

Les maîtres du parti

Les meneurs

Les patrons

Alignés à la tribune

En rang d’oignons

Faisaient mine

De fixer la lune

Juste au-dessus

De l’horizon

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

14:54 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

04/04/2013

Tous les anges du ciel

TOUS LES ANGES DU CIEL

 

 

 

Tous les anges du ciel

Proclament sa venue

Cependant qu’ici-bas

Nous lui confectionnons

Un long manteau de fleurs

Dont nous la vêtirons

Quand pleine de grâce

Et entièrement nue

Elle évoluera

Le long du rivage

 

On m’a confié la tâche

De la recouvrir

D’amour incandescent

De plumes choisies

D’oiseaux de passage

Et de quelques flocons 

Des neiges d’antan

 

Puis enfin revenu

Dans la triste fadeur

Des jours ordinaires

J’irai me cacher

Dans l’ombre gris-clair

D’un genévrier

Et je regarderai

Voler les cormorans

 

18:07 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

03/04/2013

Tellement plus simple

Il serait tellement plus simple

De tourner autour du pot

Depuis qu’il est localisé

Que de dire les choses

En deux mots

 

Il serait tellement plus simple

De prendre racine

Et de ne plus bouger

Depuis que nous avons

Pris conscience que

Nous nous sommes plantés

 

Il serait tellement plus simple

De prendre son pied

Sans se contorsionner

Que de jouer à

L’antipodiste

Pour épater des gens

Qui n’en ont rien à cirer

 

 

Jacques Herman

2013

 

17:57 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

01/04/2013

Cordes de pendu

Regarde à mes pieds

Trois cordes de pendu

Dont deux usagées

Qui ne valent plus un sou

Mais dont la mémoire

Est demeurée vive

Et dont les fibres

Tiennent le coup

Et qui depuis ce soir

N’ont de cesse de vouloir 

Me sauter au cou

 

 

Jacques Herman

2013

 

10:32 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

31/03/2013

Tout va par trois

Regarde bien

Compte avec moi

Tout va par trois

 

De ce côté

Trois wagonnets

Minuscules

De la taille d’un jouet

En attente de l’heure

Du départ annoncé

Vers des jours meilleurs

 

Et près de l’horizon 

Trouant la brume

Trois bateaux à vapeur

Dans notre direction

 

Et puis ici-même

Sans pudeur

Sans retenue

Trois rayons de soleil

Qui se prélassent

Sur ta peau nue

Et te disent « je t’aime »

 

Dans le fond de ton coeur

Tu perçois quelques coups 

Pour te dire qu’il est l’heure

De te pendre à mon cou

 

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

10:09 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

29/03/2013

Il observe de loin

Il observe de loin

La fenêtre mi-close

De la maison rose

De la bien-aimée

Qui dort

Croit-il

A poings fermés

 

Il se l’imagine

Nue sous des draps 

Verts et soyeux

Emportée par des rêves

Dont certains pourraient bien

Sortir de la chambre

Et tournoyer dehors

Comme un brouillard léger

 

Il n’entend nullement

Rater ce qu’il s’est

Donné pour mission

A savoir d’attraper

Des rêves de la belle

Dans des filets

A papillons

 

 

Jacques Herman

2013

 

23:57 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2013

De bonheur

C’est de bonheur

A la bonne heure

Que la fontaine

Jouit

 

Le gravier

Alentour

Tout mouillé

Se secoue

 

Un petit nuage

Dans le ciel bleu

Sourit

 

 

Jacques Herman

2013

14:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/03/2013

En lui l'image

Elle est belle 

Comme le coeur

De la nuit 

Elle est douce 

Comme un songe d’été

 

Il n’a de cesse que perdure

En lui 

L’image qu’elle y a gravée

 

Alors il décroche

Du ciel les nuages

La lune

Les étoiles

Et des indésirables

Encombrant le décor

 

Puis à la lueur 

D’une lampe qui

Tremble au rythme du coeur 

Sur la plage immense

Entre deux clapotis

Il dessine son corps

En traits de silence

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

08:09 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

24/03/2013

Touche-moi donc

Touche-moi donc

Dit l’étoile

Dont il ignore le nom

Mais qui semble-t-il

Se gausse de lui

 

Il étire le bras

Il pointe le doigt

Dans sa direction

 

Il redouble d’efforts

Et l’étoile rit

Et rit

Et rit encore

 

Il s’en va dépité

Sans doute un peu confus

Regardant les pavés

Mouillés du trottoir

 

Il prend la rue du Nord

En direction du port

Et les mains dans les poches

Il s’assied sur un banc

Et lentement dénombre

Les bateaux amarrés

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

15:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)