Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/03/2013

Un peu plus loin

Il se baisse un peu

Tend la main 

Mais n’atteint pas

La plume

Qui vient de tomber

De la gouttière

 

Il redouble d’efforts

Mais en vain

 

Finalement

Il s’agenouille

Sur le pavé

Comme s’il s’agissait

D’une prie-Dieu

 

Mais le vent soudain

Pousse la plume blanche

Un peu plus loin

 

 

Jacques Herman

2013

 

21:27 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/03/2013

Tendre les bras

Surprendre le vent

Etonner les collines

Stupéfier le temps

Dérouter les nuages

Et par-dessus tout

Renverser les montagnes

Consterner les étoiles

Et mordre à belles dents

Les humeurs de passage

 

Imposer le secret

Pour que l’amour perdure

Exiger le silence

Des nuits que les jours

Offrent en pâture

 

Enfin tendre les bras

Pour saisir l’horizon

Qui sépare le ciel

Le sable ou le limon

 

 

Jacques Herman

2013

 

 

17:07 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

06/03/2013

Coeur à coeur

Les mains enlacées

Corps à corps

Coeur à coeur

Ils écoutent du ciel

Les échos amoureux

Qui s’accordent au vent

Au soleil

A la pluie

Aux nuits claires

Ou brumeuses

Et qui bravent le temps

 

Il n’est au monde qu’eux

A connaître l’instant

A connaître le lieu

 

Ce qui résonne en eux

Remplit les silences 

Et les vides du monde 

S’y abreuvent un peu

 

 

Jacques Herman

2013

11:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

03/03/2013

Théories fumeuses

Il a passé la corde

Autour du cou

De la nuit sans lune

Puis il s’est pendu

Sans qu’on n’ait jamais su

Quelle mouche avait pu

Le piquer

 

On accusa sans preuve

Le soleil de l’été

L’impétuosité du vent

Et la férocité

Des terres limoneuses

 

On supputa beaucoup

On comméra longtemps

Et on échafauda

Des théories fumeuses

 

 

Jacques Herman

2013

 

14:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

28/02/2013

En eux le désir

Enlacés dans la nuit

A deux pas de la rive

Du fleuve de la vie

Ils reçoivent du ciel

Des langueurs infinies

En bruissement d’ailes

D’anges de passage

 

Que le cours du temps

S’infléchisse un peu

Et que les heures s’étirent

Ils n’en demandent

Guère davantage

 

Comme un peu de sable

Qui coule entre les doigts

D’une main tandis que

L’autre le recueille

C’est ainsi que résonne

En eux le désir

 

 

Jacques Herman

2013

 

14:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

23/02/2013

A Germain Clavien

Debout

Dans l’église de Saint-Guérin

La famille

Les amis

Quelques anges de passage

Entourent la dépouille

De l’écrivain

Décédé dimanche

A une heure du matin

 

La longue nuit blanche

De Germain Clavien

Désormais sans âge

Etire ses bras

Jusqu’à l’âme des choses

En défiant le temps

Comme les nuages 

A notre aplomb

Sous la poussée du vent

 

 

 

Jacques Herman

12:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

19/02/2013

Plein de lui-même

Dans le miroir suspendu

Juste au-dessus

De la cheminée

 

La bouche en coeur

Plein de lui-même

Et bombant le poitrail

Il murmure « je m’aime 

Jusqu’au moindre détail »

 

Pareil à la rivière en crue

Dans la plaine inondée

 

 

Jacques Herman

2013

 

 

 

08:39 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

17/02/2013

Quand elle retire

Quand elle retire

De ses grands yeux

La main qui lui donne

L’illusion d’étouffer

Les chants de son âme

C’est un regard profond

Qu’elle porte sur les choses

Des amours éclairantes

Ancrées à l’horizon

 

Ses longs cheveux noirs

Volent au gré du vent 

Et de l’autre côté

De la colline

La mer alors croyant

Le moment venu

Se retire sans bruit

Dans un jardin d’amour

 

Le sable chaud de midi

Se soulève un peu

Comme pour troubler la vue

Quand on baisse les yeux

Au milieu du jour

 

 

 

Jacques Herman

2013

 

09:27 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

13/02/2013

Un filet de vent

C'est un filet de vent qui s'étire

Qui se traîne

Comme un coup de pinceau

Sur le ciel incendié

Du côté du couchant

 

Tu voudrais lui donner

L'ordre de déguerpir

Le menacer d'un coup d'estompe

Lui déclarer la guerre

Le cas échéant

 

Mais comme toujours

Et presque malgré toi

Tu conserves à l’évidence

Un silence prudent

 

 

Jacques Herman

2013

17:14 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/02/2013

Allons soleil

Allons soleil

Debout

Réveille-toi 

Secoue-toi

Prends ton courage à deux mains

 

La nuit voudrait mourir

Dans la paix de l’aube

Elle aspire au repos

Comme la garde qui veille

Au pied du château

 

Allons soleil

Allons 

Fais un dernier effort

 

Dissipe les ténèbres

Inonde de rayons

Les collines à l’horizon

Puis descends sur les villes

Et les champs alentour

 

Allons soleil 

Allons

Debout

Réveille-toi 

Secoue-toi

Prends ton courage à deux mains

Fais éclater le jour

 

 

Jacques Herman

2013

 

 

22:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)