Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/02/2012

Estambier

Nous allons  traverser

La forêt d’Estambier

Si pleine d’elle-même 

Qu’elle manque parfois

De suffoquer

 

Elle ronronne de plaisir

Quand on évoque son nom

Dans les alcôves et les salons

Ou qu’on la montre du doigt

Sur une carte

De géographie

 

Elle n’aime rien tant

Qu’elle-même 

A l’instar

Des imbéciles heureux

 

 

Jacques Herman

2011

 

22:31 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/01/2012

Ecume de mes jours

Si je te perds

Dans la noirceur

Bleutée de la mer

Écume de mes jours

Je te débaptiserai

Au nom du Père

Et du Fils

Et de l'Esprit déchaîné

Sur le glacis des vagues

 

J'évoquerai du haut

De l'échelle du temps

Comme celle qui surgit

De Jacob endormi

Tous les gnomes

Les farfadets

Les ondins insolents

Les elfes de pacotille

Les lutins lumineux

Les sombres korrigans

 

Et tu deviendras

Sirène des vents

Vomie sur la plage

Par la haute marée

 

 

Jacques Herman

2011


21:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

28/01/2012

Fier comme Artaban

Bien mal acquis 

Souvent te profite

Et tu te pavanes

Fier comme Artaban

Dans les rues de Quimper

Tandis que des flatteurs

S'inclinent devant

Ta suffisance en marche

 

J'avise un gamin

Qui s'amuse avec rien

D'autre qu'un fil 

De laine tendu

Au passage des gens

Qui marchent dans la rue

Et gonflé de patience

Le sourire en coin

J'attends

 

 

Jacques Herman

2011

20:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2012

Obéir à l'oiseau

Nous marchions lentement

Dans les hautes fougères 

Nous traversions le bois

Sans arrières-pensées

Sans nous préoccuper

Du temps qu'il allait faire

De l'orage guettant

Le moment d'éclater

 

Nous n'aspirions qu'à trouver

Une proche clairière

Pour nous y reposer

 

Soudain d'une branche

Au-dessus de nos têtes

Un drôle d'oiseau

Se mit à parler

Nous intimant l'ordre

De quitter les lieux

De faire marche-arrière

De nous mettre à l'abri

De l'ire des dieux

Et de nous cacher

 

Du ciel alors les premières

Gouttes de pluie se mirent à tomber

Et rebroussant chemin

Nous nous en allâmes

D'un pas précipité

 

 

Jacques Herman

2011

17:02 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

24/01/2012

Fruits amers

Les fruits amers

De l'automne pourri

Se désagrègent

Au fond du panier

 

L'un d'entre eux

Plus blet que les autres

Voudrait qu'on l'euthanasie

 

Une poire déchue

S'accroche désespérément

A ce qui lui reste de vie

 

Ce qui naguère ressemblait

A un grain de raisin

N'entend plus se mêler de rien

 

L'odeur en ces lieux

Témoignent qu'ici

Tout accède à sa fin

 

 

Jacques Herman

2011

 

23:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

22/01/2012

Douleur de la pluie

La pluie tambourine

A la fenêtre

Et s'écoule en gémissant

 

Elle nous fait part de la douleur

Intense qu'elle ressent

Et que l'on imagine

 

Mais il n'est pas

En notre pouvoir

D'abréger ses souffrances

Et c'est dans le silence

Qu'elle vient broyer du noir

 

Remplis à ras-bord

De notre indifférence

Sur la pointe des pieds

Nous nous éloignons

Des mystères du soir

 

 

Jacques Herman

2011

 

18:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

20/01/2012

Les portes du ciel

Sur la plage déserte

Sans doute à cause du froid

Elle chemine tremblante

La laisse entre les doigts

Et le chien toujours surpris

Par le seul bruit des vagues

Sans cesse renouvelées

N'en finit pas d'aboyer

 

Le soleil à cette heure

Rosit du plaisir

De pouvoir se coucher

 

Les nuages à l'Occident

Doucement s'étirent

Comme un tissu laineux

Partout effiloché

 

Elle dénoue ses cheveux

Détache le corgy

Lance un bâton noueux

Qu'aussitôt il rapporte

 

La fin du jour fraîchit

Le ciel va bientôt

Fermer toutes ses portes

 

 

Jacques Herman

2011


14:46 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

18/01/2012

Recours au clavier

L'encre des mots

Refuse de sécher

C'est d'après ce que l'on dit

A cause de la grève 

Des fibres du papier

 

Le poète peut bien

Ecrire au crayon

Mais les gommes aussitôt

Comme une armée en marche

Viennent tout effacer

 

Il ne reste donc rien

D'autre à l'écrivain

Que le triste recours

A l'usage du clavier

 

 

Jacques Herman

2011

 

22:42 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

16/01/2012

Porte de ville

Son coeur s'est rempli

De pétales fanés

De fleurs inconnues

Qui embaument l'été

Mais à l'automne puent

 

Il avise la tour

Carrée au bout du pont

Qui fait porte de ville

 

Sous la grande arche sombre

A cette heure tardive

Il songe à se cacher

A se faire oublier

Tapi tout contre le mur

Puis y mourir tranquille

A l'abri du regard

Des passants trop pressés

 

 

Jacques Herman

2011


09:49 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

14/01/2012

Labours

Tout en ces replis

Des labours de l'hiver

Se décline dans les tons

Du champ nourricier

Vierge de ce qui sera ensemencé

Dépourvu de l'espoir que les mains

De le semeuse

Vont un jour disperser

 

Les jours et les nuits

Sont du temps suspendu

De la vie arrêtée

Une image figée

D'un film qui s'entête

A ne plus défiler

 

Le brouillard à lui seul

Se plaît à fixer

Les choses et bientôt

On dirait que la vie

Cherche à se congeler

Dans l'attente infinie

D'une séquence prévue

Mais qui tarde à pointer

Le bout de son nez

Que la bise a rougi

 

 

Jacques Herman

2011

 

17:54 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)