Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/02/2012

Mais Marlène

Mais Marlène d'où vient

Cette mine affligée

Ton sourire incertain

M'interpelle et m'afflige

Il t'arrive de trembler

Comme en fin de vie la fleur

Prête à quitter sa tige

 

Un inconnu sourit

En te pointant du doigt

Un autre te photographie

 

Des insectes tournoient

Dans un rai de lumière

Et le parquet craque 

Un peu sous nos pas

 

 

Jacques Herman

2012

 

22:17 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)

08/02/2012

Passante

Elle venait de passer

Sur le trottoir d'en face

Je crois bien d'ailleurs

Qu'elle m'avait remarqué

 

Elle a couru soudain

Comme on voit près des gares

Des voyageurs pressés

Qui vont prendre le train

 

Au croisement de la rue

Notre-Dame de Lidoux

Et de l'avenue

De la libération

 

Elle n'a pas vu venir

Le gros camion

 

Elle est morte sur le coup

 

 

Jacques Herman

2012

12:53 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

06/02/2012

Encre des nuits

Tu presses entre les doigts

Biens serrée la noirceur

Du ciel et tu l'écrases

 

La voilà devenue 

La proie douloureuse

Que tes petits enfants

Voudraient se partager

Autour de la table

De la salle à manger

 

Mais beaucoup d'entre eux

Souvent la vomissent

 

Ils ont de la peine

A la digérer

 

C'est alors que l'on dit

Que l'encre des nuits 

Jamais ne nourrit

Les gamins affamés

 

 

 

Jacques Herman

2011

 

17:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

04/02/2012

La lune et l'autre

Le silence vient inonder la salle

Les murs blanchissent

Les rideaux se raidissent

Par la peur amidonnés 

 

Une sueur froide

S'écoule du plafond

Et lascive descend

Jusqu'à la séparation

Des plinthes et du sol

 

La porte en crissant

Sur ses gonds s'est ouverte

La campagne déserte

Qui déborde d'ennui

Et de fades odeurs

Aussitôt se remplit

De cris stridents

 

Dans le ciel brouillardeux

Que le soir assombrit

La lune court à sa perte

Et mon âme la suit

 

 

Jacques Herman

2011

 

11:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

02/02/2012

Estambier

Nous allons  traverser

La forêt d’Estambier

Si pleine d’elle-même 

Qu’elle manque parfois

De suffoquer

 

Elle ronronne de plaisir

Quand on évoque son nom

Dans les alcôves et les salons

Ou qu’on la montre du doigt

Sur une carte

De géographie

 

Elle n’aime rien tant

Qu’elle-même 

A l’instar

Des imbéciles heureux

 

 

Jacques Herman

2011

 

22:31 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/01/2012

Ecume de mes jours

Si je te perds

Dans la noirceur

Bleutée de la mer

Écume de mes jours

Je te débaptiserai

Au nom du Père

Et du Fils

Et de l'Esprit déchaîné

Sur le glacis des vagues

 

J'évoquerai du haut

De l'échelle du temps

Comme celle qui surgit

De Jacob endormi

Tous les gnomes

Les farfadets

Les ondins insolents

Les elfes de pacotille

Les lutins lumineux

Les sombres korrigans

 

Et tu deviendras

Sirène des vents

Vomie sur la plage

Par la haute marée

 

 

Jacques Herman

2011


21:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

28/01/2012

Fier comme Artaban

Bien mal acquis 

Souvent te profite

Et tu te pavanes

Fier comme Artaban

Dans les rues de Quimper

Tandis que des flatteurs

S'inclinent devant

Ta suffisance en marche

 

J'avise un gamin

Qui s'amuse avec rien

D'autre qu'un fil 

De laine tendu

Au passage des gens

Qui marchent dans la rue

Et gonflé de patience

Le sourire en coin

J'attends

 

 

Jacques Herman

2011

20:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2012

Obéir à l'oiseau

Nous marchions lentement

Dans les hautes fougères 

Nous traversions le bois

Sans arrières-pensées

Sans nous préoccuper

Du temps qu'il allait faire

De l'orage guettant

Le moment d'éclater

 

Nous n'aspirions qu'à trouver

Une proche clairière

Pour nous y reposer

 

Soudain d'une branche

Au-dessus de nos têtes

Un drôle d'oiseau

Se mit à parler

Nous intimant l'ordre

De quitter les lieux

De faire marche-arrière

De nous mettre à l'abri

De l'ire des dieux

Et de nous cacher

 

Du ciel alors les premières

Gouttes de pluie se mirent à tomber

Et rebroussant chemin

Nous nous en allâmes

D'un pas précipité

 

 

Jacques Herman

2011

17:02 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

24/01/2012

Fruits amers

Les fruits amers

De l'automne pourri

Se désagrègent

Au fond du panier

 

L'un d'entre eux

Plus blet que les autres

Voudrait qu'on l'euthanasie

 

Une poire déchue

S'accroche désespérément

A ce qui lui reste de vie

 

Ce qui naguère ressemblait

A un grain de raisin

N'entend plus se mêler de rien

 

L'odeur en ces lieux

Témoignent qu'ici

Tout accède à sa fin

 

 

Jacques Herman

2011

 

23:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

22/01/2012

Douleur de la pluie

La pluie tambourine

A la fenêtre

Et s'écoule en gémissant

 

Elle nous fait part de la douleur

Intense qu'elle ressent

Et que l'on imagine

 

Mais il n'est pas

En notre pouvoir

D'abréger ses souffrances

Et c'est dans le silence

Qu'elle vient broyer du noir

 

Remplis à ras-bord

De notre indifférence

Sur la pointe des pieds

Nous nous éloignons

Des mystères du soir

 

 

Jacques Herman

2011

 

18:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)