Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/06/2011

Voilà près d'une heure

 

VOILA PRES D'UNE HEURE

 

 

 

Voilà près d'une heure

Que le train est parti

Tu n'as laissé de toi

Que l'ombre de ta vie

Une clé à molette

Quelques papiers jaunis

Une paire de lunettes

La laisse de ton chien

Mort le deux novembre

Un veston de lin

Froissé

Usé au bout des manches

Une pipe danoise

Et des grains de tabac

 

Tu ne reviendras plus

Tu me l'as dit

Et je te crois

 

Tu n'emportes d'ici

Que des souvenirs sombres

Des sacs pleins à ras-bord

De pesantes déceptions

 

Je ne sais à quelle heure

Tu descendras du train

Dans une gare inconnue

Dans la pâle lumière

Du petit matin

 

Tu chercheras une chambre à louer

Dans un quartier minable

Mais bon marché

 

Tu n'iras pas plus loin

Ce sera l'étape dernière

De ton étrange chemin

Ta vraie ligne d'arrivée

 

 

Jacques Herman

2010

 

 

19:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

12/06/2011

Leçons de modestie

Qui mieux nous donnera

Des leçons de modestie

Que l'humble ruisseau

Qui traverse la prairie

Et la sépare en deux

 

Il reflète le ciel

Son bleu tendre et changeant

Comme ses gris profonds

Sombres ou douteux

Qui font craindre que le temps

Se mette à changer un peu

Que la pluie brusquement

Nous pousse à courir

Le plus vite que l'on peut

En quête d'un abri

Nous qui craignons le froid

Le vent

Les intempéries

Nous qui nous prenons

Pour des héros

Pour des génies

Mais qui ne sommes que poussière

Fragile

Tremblante

Ephémère

A l'instar de toutes

Les choses de la vie

 

 

Jacques Herman

2010

14:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

11/06/2011

Quelle est cette eau

Quelle est cette eau

Qui ruisselle sur

Les pierres du mur

Du côté nord du cloître

 

C'est l'eau du ciel

Mon Fils

C'est l'eau du ciel

 

A quoi mon Père

La reconnaît-on

 

A ses reflets roses et verts

Mon Fils

A son irisation

 

Que fait-on d'elle

Mon Père

Qu'en fait-on

 

On la regarde couler

Mon Fils

On la regarde couler

 

 

Jacques Herman

2010

17:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

10/06/2011

Elle mourut de chagrin

Elle mourut de chagrin

Le jour de ses noces

 

On retrouva son corps

Dans la rivière en contrebas

 

Sa robe blanche de mariée

Lui servit de linceul

 

On l'inhuma dans le silence

De la fin de l'été

 

Les feuilles de l'arbre

A son aplomb

Se mirent alors à trembler

Comme si renonçant

A leur dernier combat

Eles acceptaient de tomber

 

 

Jacques Herman

2010

11:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2011

Chant d'adieu

La fleur en se fanant

Fredonne mollement

Son chant d'adieu

 

Deux pétales

Déjà

Sont tombés

 

Demain sans doute le dernier

Aura quitté le port

La fleur alors ne sera plus

Qu'une ombre décolorée

Livide

Flétrie

Délavée

Inexpressive

Et terne

Et glauque

Comme le sont

Les yeux de la mort

 

 

Jacques Herman

2010

 

 

10:38 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

08/06/2011

Novembre deux mille trois

Dans la main

Juste un peu de poussière

Qu'il libère

En écartant les doigts

Et qui vole au gré du vent

Et se dépose finalement

A quelques pas

 

Ainsi s'achève

La cérémonie funèbre

En ce jour froid

De novembre

Deux mille trois

21:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

07/06/2011

Avant vêpres

Chaque jour avant vêpres

Un oiseau vert se pose

Sur la même branche

D'un frêne

A l'entrée de la drève

 

On dirait qu'il attend

Que sonne

La cloche grêle du béguinage

Avant de reprendre son vol

 

Chaque jour avant vêpres

Dans la chapelle une nonne

Allume un cierge béni

 

Chaque jour avant vêpres

Dans le sable des dunes

Un poète s'assied

Les yeux rivés sur la plage

Sur la mer immense

Et l'horizon brumeux

 

 

Jacques Herman

2010

 

 

09:38 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

06/06/2011

Changement de saison

La maison grelotte

Frissonne de tous ses murs

Les fenêtres tremblotent

L'hiver sera dur

C'est la loi des saisons

 

Les arbres déjà

Ont perdu bien des feuilles

Qui les revêtaient

L'impudeur insolente

Des branches dénudées

Semble donner le ton

 

L'hiver peu à peu

Plonge dans le dépouillement

Et rien jamais

Ne pourra troubler

Son terrible silence

Sinon les cris

Des oiseaux

Et les rires

Des enfants

 

La neige s'apprête

A diluer les sons

A cacher du monde

Les imperfections

A opacifier

Les transparences

Des jours ensoleillés

 

 

Jacques Herman

2010

 

14:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

05/06/2011

Guêpe

Ne me dites pas

Que la guêpe s'enivre

D'une goutte de bière

Sur la paroi du verre

Que je viens de vider

 

Elle est simplement gaie

Comme ses yeux rieurs

Semblent le démontrer

 

Rarement les guêpes

Exultent de bonheur

Elles ont plutôt l'humeur

Sombre et soucieuse

 

Quand l'une d'elles me paraît

Plus sociable ou rieuse

Je l'observe comme

Une bête curieuse

Une boîte vivante

Bourrée de secrets

 

 

 

17:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

04/06/2011

Couronne des rois

Elle mourut de chagrin

Le jour de ses noces

On retrouva son corps

Dans la rivière en contrebas

Sa robe blanche de mariée

Lui servit de linceul

Trois jours plus tard

On l'inhuma

 

En ce début de janvier

Sur sa tombe aujourd'hui

Recouverte de fleurs

Fanées

Desséchées

Pour certaines pourries

Un passant qui tente

De réprimer ses pleurs

De cacher son émoi

D'une main tremblante

Est venu déposer

La couronne des rois

 

 

Jacques Herman

2010

10:05 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)