Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/06/2014

Bien sérieuse

Nous courons trop souvent 

Après l’ombre du jour

Et entre nos doigts

Le temps s’écoule

Comme du sable

Sans cesse alimenté

C’est que l’heure moqueuse

Refuse d’avancer

 

Nous la chatouillons parfois

Pour la détendre

Pour l’amuser

Mais jamais rien ne peut y faire

L’heur est toujours

Par nature

Bien sérieuse

 

Celle surtout qui agite la faux

Qui de ses doigts crochus 

Transporte la lanterne

Qui lui permet de compter

Les pas que nous avons perdus

Entre deux amours

Deux déchirures

Deux remords

Deux malheurs

 

Les temps les plus radieux

Sont ceux que sans conscience

Les hommes indélicats

Ont emprunté aux dieux

 

 

Jacques Herman

 

2014

 

23:25 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

04/06/2014

Voici dit l'un d'eux

Voici des oiseaux

Issus de la tourmente

Nés de la noirceur

Du ciel à l’horizon

 

Que me racontez-vous

Leur dis-je les entendant

Pousser une chanson ?

 

Nous mentionnons du ciel

Les exploits des héros

Et leur lutte constante

Contre la volonté

Des anges déchus

Qui cherchent à détruire

Ce bas-monde trop tôt

 

Qui sont-ils et pourquoi

Le puissant bras de Dieu

Ne les brise-t-il pas ?

 

Voici dit l’un d’eux

De tout l’univers

L’un des plus grands mystères

Que les hommes soumis

A la fragilité

Ne comprendront jamais

 

Ni la raison des guerres

De la paix retrouvée

Ni la source du mal

Ni celle du bien

Qui vous pendent aux lèvres

Ne doivent vous troubler

 

C’est sur toute la terre

La dernière question

Qu’il convient de poser

 

 

Jacques Herman

2014

 

 

 

 

 

 

14:02 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/05/2014

Sur le petit balcon

Les colonnes du temple

Sont devenues muettes

Et la voûte du ciel

Au-dessus de nos têtes

S’est obscurcie

 

L’ondulation du vol

D’un couple d’alouettes

Dans nos cœurs malmenés

Grave des stries

Que le soleil efface

En fin de journée

Mais qui laisse des traces

Au milieu des pensées

 

Sur le petit balcon

Qui surplombe le temps

Parfois nous tentons

D’échanger quelques mots

Mais qui le plus souvent

Se voient emportés

Dispersés par le vent

 

 

Jacques Herman

2014

 

11:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

20/05/2014

Comme un trou de lumière

Comme un trou de lumière

Que vient creuser la nuit

L’ombre d’une pensée

Soudain surgit

Puis s’efface aussitôt

 

Que ne l’ai-je saisie

D’une main leste

Et dans le temps requis

 

Je dois me résigner

A porter mon regard

Sur d’autres choses

Sur le soleil levant

Sur l’oiseau de passage

Sur la fleur de jasmin

Sur le massif de roses

Sur le ciel sans nuage

En guettant les étoiles

Dans la candeur des nuits

 

 

Jacques Herman

2014

07:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

16/05/2014

Cacher aux enfants

Le silence est couché

Sur le sable mouillé

Plus rien en lui ne bouge

 

Endeuillés des nuages

Survolent son corps

L’un d’entre eux

Plus triste que d’autres

Pleure un peu

 

Une passante qui

Sans doute hésite

A ouvrir

Son parapluie rouge

Murmure entre les dents

Que le silence 

De toute évidence

N’est que le cadavre

Du son dans le temps

 

Quand la mer se retire

Sans produire aucun bruit

C’est l’espoir qui s’enfuit

Et il faut à tout prix

Le cacher aux enfants

 

 

Jacques Herman

2014

 

 

11:02 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2014

Rumeur vagabonde

La rumeur courait

En errance nocturne

Comme une âcre fumée

Sur la ville endormie

 

Il arrivait parfois

De la voir se glisser

Dans les sombres conduits

De quelques cheminées

 

Elle s'infiltrait alors

Sous le toit des maisons

Cheminant du grenier

A la cave à charbon

Et noircissait les murs

De propos venimeux

 

On lui devrait dit-on

La blessure des âmes

La brisure des coeurs

Et quelques pendaisons

 

Jacques Herman

2014

10:54 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

08/05/2014

Il attend debout

 

Dans l’espace compris

Entre la fin du jour

Et l’orée de la nuit

L’heure indécise

Vient s’installer

Comme une sueur

Sur le front

Du jeune garçon

Et commence à couler

 

Du revers de la main

Il l’écarte des yeux

 

A son aplomb

Le ciel s’obscurcit

Mais il le veut clair

Et aussi lumineux

Que le dôme d’acier

Au-dessus du désert

Et vrombissant des cris

Des oiseaux de passage

 

Il attend debout

La fin de son âge

Il sait qu’il est fou

Et qu’il serait plus sage

De se passer enfin

Un corde à son cou

 

 

Jacques Herman

 

2014

 

08:54 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

03/05/2014

Coloriser

Pour ne rien perdre en rêvant

De chaque songe souvent

J'épingle des bribes

Et le matin venu

Je passe mon temps

A les coloriser

Pour que devenues

Plus drôles et plus gaies

Leur souffle sur moi

Soit doux comme le vent

Sur la peau mouillée

 

 

Jacques Herman

2014

10:02 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/04/2014

Entre deux sapins

La lune murmure

Entre deux sapins

Des mots tendres et doux

Qui recouvrent d'un voile

Rose le bois

Et l'herbe du jardin

 

Les oiseaux noirs s'envolent

Disparaissent au loin

Les douleurs se taisent

Les chagrins s'apaisent

 

Un couple s'enlace

Dans la meule de foin

Et des anges joufflus

Se tenant par la main

Sautillent joyeux

Tandis que le ciel

Soudain s'obscurcit

Et l'orage menace

 

L'illusion du bonheur

Se dissout dans la nuit

La lune se cache

Voici venue l'heure

Des rideaux de pluie

 

 

 

Jacques Herman

2014

12:26 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/04/2014

Couples enlacés

Les anges ont reçu

L'ordre de se taire

 

La lune est rousse

L'herbe bleutée

 

Une odeur de jasmin

Flotte dans l'air

 

Deux couples s'enlacent

Sous le ciel étoilé

A bouche que veux-tu

On les voit qui s'embrassent

 

La femme du notaire

Dans les bras du plombier

 

Soeur Marie Rosaline

Dans les bras du boucher

 

Et un jeune garçon 

Dans ceux du curé

 

 

Jacques Herman

2014

09:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)