Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/06/2010

Parle-nous

Des monstres informes m’ont dit

Parle-nous comme on parle

A la pierre

A la pluie

Au vent

Raconte-nous n’importe quoi

Qui nous change les idées

Tandis que nous marchons dans la poussière

Ployés sous le poids

D’un sac en lin

Gonflé de douleurs et de misères

Issues du monde des humains

 

Je vous accompagne dis-je

Mais ne m’obligez pas

A parler d’amour

De la beauté des choses

Des oiseaux qui volent

Au-dessus de nous

Je ne supporte pas

Les sujets qu’on m’impose

 

Je vous dirai des vers

Que l’on tire du nez

Puis sans vous avertir

Je vous abandonnerai

 

 

Jacques Herman

2009

10:04 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

07/06/2010

Que t'a dit

Que t’a dit le nuage

Que t’a dit la montagne

Que t’a dit la nonne qui

Se promenait nue

Sous l’orage

Et qui ruisselait d’eau de pluie

 

Que t’a dit la lune blanche

Que t’a dit le ruisseau

Que sont devenues

Ces ombres longues

Qui nous cernaient

 

 

Jacques Herman

2009

 

22:29 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

06/06/2010

Tisonnier

Une table

Une toile cirée

Un verre à pied

Une bouteille

A peine entamée

Une feuille arrachée

D’un cahier d’écolier

Deux ou trois mots

Griffonnés

Illisibles

Quelques branches de romarin

Une chaise renversée

Une fenêtre entrouverte

Un voilage troué

Un oiseau qui  traverse le ciel

 

Et dans la main

Crispée du cadavre

Etendu près de la porte

Un long tisonnier

 

Dans la cage d’escalier

Des murmures

Des chuchotements

Et le miaulement

Du chat tigré

De la concierge

 

 

Jacques Herman

2009

22:49 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

05/06/2010

Collines

La mort vient encore

De frapper

La nuit n'est pas encore tombée

Le ciel qui rougit

Lentement se remplit

D'ivresse

C'est ainsi que naissent

Les protubérances

Qu'on appelle collines

Faute de mieux

Et qui nuancent

La tristesse

D'un horizon

Trop plat

 

Me voilà

Dis-je

Je vous tends la main

Prenez-la dans la vôtre

Empêchez-moi de glisser

De l'autre côté

Mais vous ne bronchez pas

 

 

Jacques Herman

2009

21:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

04/06/2010

Si robuste

Si robuste

Si fort

Si puissant

Si baraqué

Tellement

Résistant

Au gel

A la canicule

Au vent

Le voilà soudain pleurant

Parce que l'automne arrivant

Sa première feuille

Sans crier gare

Vient de tomber

 

 

Jacques Herman

2009

22:04 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

03/06/2010

Vus d'ici

 

Frêle esquif

Blanchâtre

Balloté près de l’extrémité

De l’estacade grise

Qu’il serait urgent

De remettre à neuf

 

Cargo lointain

Dans la brume

Qui sépare à peine

Le ciel et l’océan

 

Vus d’ici

Les pieds enfoncés

Dans le sable blanc

Des deux bateaux

Le cargo semble

Nettement

Plus petit

 

 

Jacques Herman

2009

 

11:46 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

02/06/2010

Narbonne

Dans l’eau du canal

De la Robine à Narbonne

Flotte à deux mètres

A peine du bord

Une bouteille

Toute pareille

A celles qui livrent

Des trésors

 

Dans le ciel un nuage

Vacille

Puis s’étire

Se défait

Se recompose

Et finalement se met

A former une flèche

Comme s’il voulait dire

Aux passants

C’est ici

Ne cherchez pas plus loin

Prenez-la donc en main

Ouvrez le bouchon

Puis par pitié

Suivez les instructions

 

Mais les passants

N’observent pas les nuages

A tout âge

Ils n’ont d’yeux

Que pour les pavés

C’est con

 

 

Jacques Herman

2009

 

 

09:57 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

01/06/2010

Epicière de nuit

Madame

J'achète vos oeufs

Votre fromage blanc

Votre tapenade

Vos câpres

Et votre silence

 

Je vous remercie

De m'avoir accueilli

Hors des heures officielles

D'ouverture

 

Si j'osais

J'achèterais

Encore un pot de confiture

Et deux plaques

De chocolat au lait

 

Vous m'ajouterez

Le journal du jour

Quand bien même à cette heure

Il n'est plus trop frais

 

Mais ce soir d'abord je veux

Rendre un vibrant hommage

A votre beauté

 

Pour vous dire

Toute la vérité

Il ne manque

A mon bonheur

Qu'une mèche

De vos cheveux

 

 

Jacques Herman

2009

17:43 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

31/05/2010

Une plume descend du ciel

 

Une plume descend du ciel

Chargée d'encre bleue

Tache le papier blanc

Que je tiens à la main

 

Voilà me dit-elle

Qui me semble suffisant

Pour l'instant tout au moins

 

Mais la tache en séchant

Fonce un peu

 

Puis s'éteint

Le soleil tente

Mais en vain

De la ranimer

 

L'encre sèche

Ressemble

La couleur en moins

A du sang coagulé

 

 

Jacques Herman

2009

16:14 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

30/05/2010

Nous parlons d'absences

Laissons chanter le silence

Entre les murs de la maison

Mais gardons-mous d'ouvrir la porte

De crainte qu'il ne sorte

Et se répande partout

 

Laissons-nous traverser

Le corps et l'esprit

Par la présence

Vibrante et singulière

Des êtres chers qui ne sont plus

 

Quand le ciel en nos coeurs

Méchamment s'assombrit

C'est que par erreur

Nous parlons d'absences

 

 

Jacques Herman

2009

09:11 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)