Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/01/2014

Sur la ligne mouvante

Sur la ligne mouvante

Qui démarque les ombres

De l’éblouissante

Lumière du jour

Des gnomes souvent

Se contorsionnent

Ou viennent susurrer 

Quelques chansons d’amour

 

A l’heure où le soleil

S’apprête à se coucher

On les voit empressés

Désireux de rejoindre

Leur antre minuscule

Dans l’immense forêt

Dont ils se croient l’âme

 

Et à peine plus loin

Surgissent alors

De l’humble rivière 

Les premiers ondins

 

C’est l’heure incertaine

Où parfois se rencontrent

Les esprits de la terre

Et les esprits de l’eau

Qui feignent s’ignorer

Tandis que le potier

S’apprête à les chasser

A quelques pieds à peine

De son petit fourneau

 

 

Jacques Herman

 

2014

13:17 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

19/01/2014

Deux grands voiliers

Deux grands voiliers 

Dont le premier

Se nomme Rencontre

Voguent de concert

Sur l’océan noir

 

Le second que l’on croit 

Plus petit mais qui porte

La poisse s’il faut 

En croire les marins

Porte l’appellation

Terrible de Désespoir

 

Dieu fasse qu’au grand jamais

Les vaisseaux ne se touchent

Que le vent les sépare

Et que les flots houleux

Les gardent à distance

 

C’est ici que le dieu

Des mers déchaînées

Devrait se vêtir

Du long manteau vert

Des belles espérances

Et l’intervention

De la Providence

Fait l’objet de nos voeux

 

 

Jacques Herman

2014

 

11:34 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/01/2014

Le dernier témoignage

Un jour sans doute moins

Lointain qu’on imagine

Quand mon dernier soupir 

Et mon corps cesseront

De partager enfin

Leur cohabitation

J’aimerais que tu poses

Un petit caillou blanc

Sur un lointain rivage

Qui borde l’océan

Et qui s’enfoncera

Dans le sable mouillé

 

Il sera pour mon âme

Le dernier témoignage

L’ultime pensée

Désormais sans âge

Qui t’animera

Pour l’éternité

 

Dans la voûte du soir

Tu verras des étoiles

Dont la moins distante

A jamais te sera

L’image envolée

D’amours incandescentes

 

 

Jacques Herman

 

2014

14:07 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

11/01/2014

Son sourire s'est brisé

Son sourire s'est brisé

Dans la noirceur du ciel

Comme une boule de neige

Un peu molle qu'on lance

Négligemment 

Dans la nuit en silence

Tout en se promenant

La main dans la main

 

Le manteau des étoiles

Se déchire au  matin

Quand esseulé je pense

A la veille engourdie

Comme les doigts de nos mains

 

 

Jacques Herman

2014

 

13:14 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

08/01/2014

Privés de références

Prends les jours 

Dans la main

Comme une poignée de sable

Rends le temps confortable

En le privant du lien

Qui le noue à la mort

Lointaine mais

Irrévocable

 

Dans la même foulée 

Tu gommeras les mois

Les semaines

Les années

 

Privés de références

Datées nous jouirons

De l’heure qu’en silence

Nous nous efforcerons

De prolonger un peu

Selon nos compétences

Et le vouloir des dieux

 

 

Jacques Herman

 

2014

14:31 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

04/01/2014

Etoile complice

Parfois des mains enlacées

Donnent sans le vouloir

La direction de pays enchantés

Esquissant dans le noir

Profond des nuits longues

Des bougies allumées

Dont la flamme tremblante

Se plaît à cacher

Les formes vacillantes

Des heures illusoires

Et s’en viennent tranchantes

Couper l’herbe odorante

Sous les pieds

 

Parfois des mains enlacées

Que la montagne fière

Se plaît à séparer

Se rejoignent à l’infini

Hors du temps 

Quelque part

Là-haut comme une étoile

Qui entre deux nuages

Complices nous unit

 

 

Jacques Herman

 

2014


10:55 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

01/01/2014

C'est un crime abominable

C’est un crime abominable

Un monstrueux forfait

Que celui qui s’annonce

Sous nos yeux stupéfaits

Dans un parfum de myrrhe

Mâtiné de benjoin

 

Doucement deux doigts

De la main dégantée

D’un sinistre voyou

S’approchent sans trembler

De la flamme impuissante

Prête à succomber

 

La bougie va s’éteindre

L’agonie sera brève 

Les témoins soutiendront

N’avoir rien remarqué

Rien vu

Rien entendu

Comme toujours

Comme partout

En jurant de dire

Toute la vérité

 

 

Jacques Herman

2014

 

 

18:20 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

28/12/2013

Etat des lieux

La tasse est brisée

L’écuelle fendue

La tuile cassée

La laine mitée

La chambre fermée

La vie vermoulue

 

 

Jacques Herman

 

2013

08:26 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

25/12/2013

Retourne-toi

Ce n’est rien 

Détends-toi

Reste calme

Ne provoque pas 

De tempête dans 

Un verre de vodka

 

Retourne-toi

Observe le pied

De la cheminée

 

Ce n’est qu’un pétale

De l’une des roses

Qui vient de tomber

 

 

Jacques Herman

2013

 

08:06 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

22/12/2013

Ouvre

Ouvre grand la main

Dans la pleine lumière

Ne me cache rien

Ni chagrin 

Ni misère

Ni tes bonheurs non plus

Et que tes lèvres roses

Ne disent aucun mot

Mais laisse plutôt 

La parole aux choses

Enserrées dans tes doigts

 

Déploie 

L’un après l’autre

Doucement chacun d’eux

 

Et que tout 

Dans l’éclat

Du grand jour 

Se dissolve

Comme dans le désert

Le son de nos voix

 

 

Jacques Herman

2013

 

21:49 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)